RÉSEAU PLANÈTE QUÉBEC : Planète Québec - Ma Planète - Planète Généalogie - Planète Cuisine
Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !
SIGNETS
29 369 122 données


Coffret 6 volumes des Trésors


Prix: 79.99



BLOGUES  
 
RSS
Maison Signori et Gustave Signori
Ajouté le 09/25/2007 06:03:25 par lisejolin

Maison Signori et Gustave Signori

219, rue Jacques-Cartier Nord, à Saint-Jean-sur-Richelieu

Cette bâtisse, construite en 1890, fut résidence familiale jusqu’en 1988 où elle devient entièrement résidence commerciale.  Située dans le centre-ville de Saint-Jean-sur-Richelieu, elle constitue un élément important du patrimoine municipal

 

Cette ancienne résidence familiale abrite le siège social de la Société nationale des Québécois Richelieu-St-Laurent depuis janvier 1991.

 

La demeure a subi peu de modifications extérieures. Cependant, on sait que du côté nord, une maison à pignons de style québécois y était rattachée. À l’intérieur, les boiseries ainsi que les portes ont été conservées ainsi que l’escalier avec sa magnifique rampe en bois ouvragé et son poteau du bas avec le dessus concave qui devait servir à y déposer les clefs des « chambreurs ».

La maison Signori a été retenue dans l’inventaire du patrimoine bâti que la firme Patri-Arch a établi pour la ville de Saint-Jean-sur-Richelieu. Voici en quels termes elle la décrit : « La propriété possède une bonne valeur patrimoniale qui tient à ses qualités formelles. Il s’agit d’un bon exemple de rationalisme de facture ornementée qui comporte plusieurs éléments rarissimes dans le secteur de Saint-Jean, comme la fausse mansarde et les pilastres percés de meurtrières. De plus, elle conserve une excellente intégrité formelle ».

La Société nationale des Québécois Richelieu-Saint-Laurent est heureuse de contribuer à conserver et à mettre en valeur une bâtisse patrimoniale. Lors de son acquisition, le conseil d’administration de l’époque lui a donné le nom de Maison Signori.

Pourquoi avoir donné ce nom ? Nous retrouvons dans le petit journal de la Société, «Le Trait d’union» à cette époque, la raison ainsi exprimée : « Pour honorer et perpétuer la mémoire d’un couple extraordinaire pour lequel personne n’a encore pensé nommer une rue, un parc ou un édifice dans notre ville. Gustave et Marie-Anne Signori ont bien mérité cet hommage. La vie, les œuvres, l’exemple de ces deux êtres sont tellement remplis. » Les deux sont très présents dans la vie communautaire, sociale, politique et paroissiale de Saint-Jean. Voici très brièvement des notes biographiques sur ce couple dévoué.

 

M. Gustave SIGNORI

 

Fils de Dolard Signori et Célina dit d’Abonville, Gustave Signori est né à Saint-Blaise le 23 mai 1899.

-         Il commence sa carrière de professeur à Montréal en 1923.

-          En 1936, il est professeur à l’École normale de Saint-Jean

-          Il  prendra sa retraite en 1964 après avoir occupé d’autres postes de professeur et de directeur, toujours dans le domaine de l’enseignement.

C’est donc à partir de 1936 qu’il commence ses activités à Saint-Jean. Voici la liste non exhaustive de ses nombreuses implications.

 

Activités communautaires :

 

-       Membre de la Société Saint-Vincent-de-Paul de la paroisse Saint-Edmond

-       Membre du bureau de direction de la Fédération des Œuvres de Charité du diocèse de Saint-Jean

-       Membre de Amnistie internationale

Activités sociales :

-       Membre fondateur de la Société d’histoire du Haut-Richelieu

-       Secrétaire de l’Association diocésaine des Commissions scolaires

-         Commissaire d’école de nombreuses années

-       Membre fondateur de la Caisse populaire Saint-Edmond

-       Membre fondateur et 1er président de la commission scolaire du Haut-Richelieu      

Activités culturelles et religieuses :

-       Membre de la chorale Hochelaga à Montréal

-       Membre du Chœur de Saint-Jean

-       Maître de chapelle

-         Marguillier          

Activités politiques :

-       Membre de la Ligue de défense du Canada qui donnera naissance au Bloc populaire

-       Candidat au Bloc populaire

-       En 1942, s’occupe activement de la campagne contre le plébiscite de la conscription

-         Sympathisant du parti Québécois          

Activités nationalistes :

-       Membre de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal

-       Membre fondateur de la Société Saint-Jean-Baptiste du diocèse de Saint-Jean dont il fut le président pour les années 1960 et 1961

-       Membre fondateur de la Société de Carillon          

Quant à Mme Marie-Anne (Pelchat) Signori, elle est aussi très impliquée dans son milieu. Née le 7 juin 1904 à Sainte-Marguerite, comté Dorchester, elle épouse M. Gustave Signori le 26 avril 1924. En plus de s’occuper de ses 17 enfants, elle fait partie de plusieurs associations.          

Activités sociales, communautaires et nationalistes :

-       Membre fondatrice du Comité féminin de la diocésaine et en assumera la présidence pendant 12 ans. Elle fonde également des sections féminines dans les paroisses Saint-Edmond et Saint-Eugène de la ville de Saint-Jean.

-       Membre fondatrice du Cercle d’Économie domestique des paroisses Saint-Edmond et de Saint-Eugène

-       Membre du Comité des Dames Auxiliatrices de l’hôpital Saint-Jean

-       Membre du Chœur de la Chorale de Saint-Jean

-       Membre des Dames de Sainte-Anne et du Tiers-Ordre franciscain de la paroisse Saint-Edmond.
À la lumière de ce qui précède, il était tout naturel que ce soit le nom des Signori que l’on donne à notre siège social en regard de leur apport à la Société nationale et pour leur très grande implication à plusieurs niveaux dans la vie de Saint-Jean-sur-Richelieu.

 Sources :

http://www.snqrsl.qc.ca/historique.aspx?sub=signori (maison historique Signori)

http://genealogie.planete.qc.ca/file/pic/gallery/364662.jpg  (avis de décès de Gustave)

Album photo personnel (Gustave est l’oncle de ma belle-mère Jeannette Signori-Vandal)



signets:



Visionner 1 - 1 de 1 Commentaires

De: Dragon
09/25/2007 18:19:38
Merci Lise pour ces informations






*** Planète Généalogie ***