RÉSEAU PLANÈTE QUÉBEC : Planète Québec - Ma Planète - Planète Généalogie - Planète Cuisine
Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !
SIGNETS
29 369 122 données


Coffret 6 volumes des Trésors


Prix: 79.99



BLOGUES  
 
RSS
Des trésors pour la généalogie à l’église St-Michel
Ajouté le 10/05/2007 20:18:54 par Gabrielle

Voici un article de Stéphane Fournier du journal l'Étoile de VAUDREUIL-DORION  du 26 septembre 2007

Après cinq ans de travail minutieux, le dépouillement des registres de la paroisse St-Michel vient d’être complété et, après analyse de la Société généalogique canadienne-française, il ne fait aucun doute que ces documents constituent véritablement de petits trésors pour la compréhension de la modeste histoire des habitants de Vaudreuil-Dorion.

« Nous possédons toutes les informations utiles à la recherche généalogique et historique pour les chercheurs. Les registres contiennent les archives des mariages, baptêmes et sépultures. Grâce à ce travail de moine, nous sommes donc en mesure de dire qui, depuis 1773, s’est fait baptiser, s’est marié, a été inhumé et à quel moment », de dire Pierre Benoît, vice-président de la Société généalogique canadienne-française qui a collaboré avec la paroisse pour effectuer la recherche et compiler les archives. Les cinq années de recherches auront permis non seulement de compiler les données, mais de les vérifier afin qu’elles soient les plus exactes possible.

Les registres de la paroisse St-Michel, ce sont 2 400 pages de données dont 1 400 pages sont consacrées aux baptêmes seulement. En tout, on y dénombre, de 1773 à 2005, 21 360 baptêmes et 4 126 mariages.

Il faut toutefois préciser que la paroisse St-Michel aux 18e et 19e siècles, n’était pas ce qu’elle est aujourd’hui. Il y a 234 ans, on parlait de la Seigneurie de Vaudreuil qui comprenait plusieurs municipalités, lesquelles ont ensuite eu leur propre paroisse. On parle d’un territoire qui s’étendait de Pointe-des-Cascades à Choisy (Hudson-Rigaud). Seule la paroisse de St-Joseph-de-Soulanges précédait la paroisse de St-Michel de 20 ans (1753).

Parmi les données compilées, M. Benoît a découvert de petites anecdotes fort révélatrices de l’époque, notamment au niveau des prénoms. « J’ai découvert qu’entre 1773 et 1880, le prénom Eugène n’était attribué qu’à des femmes. Je n’avais jamais vu cela avant dans mes autres recherches, mentionne M. Benoît. De plus, des femmes avaient pour prénom Pierre et Félix. J’ai aussi lu qu’un homme de la paroisse avait été marié six fois. Par ailleurs, le curé Jean-Baptiste Deguire, curé à la fin du 18e et début du 19e siècle, a été marié et a eu des enfants. C’est après la mort de sa femme qu’il est entré dans les ordres », révèle Pierre Benoît.

Dévoilement public
Le 29 septembre prochain, à l’occasion de la fête de St-Michel, la paroisse procédera au dévoilement de ces données et à leur publication officielle. Elles constituent une impressionnante compilation que le public pourra se procurer moyennant un déboursé de 150 $. « Lors de cette activité, qui se déroulera de 13 h à 17 h, on invitera les gens à une visite guidée de l’église ainsi que de la sacristie et à une présentation des objets d’art religieux de la paroisse. Vers 14 h 45, l’on procédera au lancement du répertoire et à une présentation multimédia », révèle Normand Bergeron, curé de la paroisse St-Michel. Ce dernier tient à faire remarquer qu’au fil des ans, les gens ayant œuvré à la paroisse ont pris un soin jaloux des registres et archives.


signets:



Visionner 1 - 1 de 1 Commentaires

De: CecileGiroux
10/05/2007 21:21:47

Wow  Merci Stéphane de nous informer pour le dévoilement .Je vais me le procurer c'est certain

Voici un article qui peu aider les généalogistes amateurs dans leurs recherches

Cécile







*** Planète Généalogie ***