RÉSEAU PLANÈTE QUÉBEC : Planète Québec - Ma Planète - Planète Généalogie - Planète Cuisine
Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !
SIGNETS
29 369 122 données


Coffret 6 volumes des Trésors


Prix: 79.99



BLOGUES  
 
RSS
Faribault, Georges-Barthélemi (1789-1866)
Ajouté le 02/25/2008 11:46:23 par CGagnon
Faribault, Georges-Barthélemi  (1789-1866)

  
Bibliographe, Georges-Barthélemi Faribault naquit à Québec le 3 décembre 1789.  Il était fils de Barthélemi Faribault, marchand, puis notaire, et de Marie-Reine Anderson dont le père faisait partie des Fraser’s Highlanders.  Il épousa, le 19 juin 1821,  Marie-Julie Planté, fille de Joseph-Bernard Planté, notaire et représentant du comté de Hampshire (Portneuf).  Des trois enfants qu’ils eurent, seule la cadette survécut :  Georgina-Mathilde, qui épousa le peintre Théophile Hamel en 1857.

   Avocat le 15 décembre 1810, Georges-Barthélemi devient milicien en 1812 lors de l'invasion américaine du Canada et fut nommé lieutenant du 6e bataillon d’infanterie légère en 1813.

   Déjà fonctionnaire de l’État, il est promu assistant-greffier à l'Assemblée législative du Bas-Canada en 1832, poste qu'il conserva jusqu'en 1855.

   Bibliothécaire honoraire de la Société littéraire et historique de Québec et conseiller du bibliothécaire de la Chambre, Faribault compulse ouvrages historiques, biographies, bibliographies, dictionnaires historiques et catalogues de libraires, pour élaborer son œuvre majeure, le Catalogue d’ouvrages sur l’histoire de l’Amérique et en particulier sur celle du Canada, de la Louisiane, de l’Acadie et autres lieux, ci-devant connus sous le nom de Nouvelle-France, avec des notes bibliographiques, critiques et littéraires, première bibliographie canadienne qui paraît à Québec en 1837.  Jacques Viger, érudit collectionneur montréalais, collabora à cet ouvrage.

   Tout en réalisant son Catalogue, il développe un intérêt marqué pour les archives officielles et les manuscrits historiques.  Subventionnée par le gouvernement et présidée par Faribault en 1844 et de 1849 à 1859, la Société littéraire et historique de Québec veilla à la transcription de documents relatifs à la colonie française et à la publication de manuscrits.  Faribault annota et reproduisit une série de rares ouvrages historiques dans les registres de cette Société.

   Infatigable chercheur, savant érudit, passionné d’histoire du Canada, Faribault passait ses temps libres à réunir documents et livres sur ce sujet.  Il était aussi devenu un homme très consulté.  On lui proposait des recherches, on le visitait; il conseillait, correspondait et documentait.

   Comme l’incendie du parlement à Montréal, lors de l’émeute du 25 avril 1849, avait détruit les bibliothèques, les archives des deux chambres législatives et sa collection personnelle de 1700 volumes, et pour reformer une nouvelle bibliothèque parlementaire et nationale, le gouvernement délégua Faribault en mission européenne.  Mais, le 1er février 1854, deux ans après ce travail de reconstruction de la collection, la bibliothèque du parlement de Québec est de nouveau détruite par le feu :  des 20,000 volumes réunis par la diligence de Faribault, près de 7,000 brûlèrent, dont plusieurs irremplaçables.

   Le 9 mai 1855, après 43 ans de service et l’octroi d’une pension annuelle, Faribault démissionne.  Retiré, il préside la Société littéraire et historique de Québec et prépare l’inauguration d’un monument commémoratif à Montcalm, dévoilé à Québec le 13 septembre 1859, 100 ans après la défaite des Plaines d’Abraham.

   Veuf depuis 1852, il décéda à Québec le 21 décembre 1866.  Il avait légué ses collections personnelles au séminaire de Québec et à l’université Laval.

   Il est aussi l’auteur d’Excursion à la Côte Nord, au-dessous de Québec ; nouvel établissement aux Escoumains, anciens vestiges sur l’île aux Basques, Québec, 1849. 

   L'historien Henri-Raymond Casgrain écrivit sa biographie publiée en 1867.

* * * *

L’Encyclopédie de l’histoire du Québec :
http://faculty.marianopolis.edu/c.belanger/QuebecHistory/encyclopedia/Histoiredelalitteraturequebecoise-lhist oireetlhistoriographie.html

Dictionnaire biographique du Canada en ligne :
http://www.biographi.ca/FR/ShowBio.asp?BioId=38539

Le Centre de référence de l’Amérique française :
http://www.mcq.org/fr/complexe/craf_fonds/craf_fonds.php?idEv=w513

Wikipédia – L’Encyclopédie libre :
http://fr.wikipedia.org/wiki/George-Barth%C3%A9lemy_Faribault

CGagnon 

Mots-clés: Faribault Histoire Québec Canada Bibliographe



signets:






*** Planète Généalogie ***