RÉSEAU PLANÈTE QUÉBEC : Planète Québec - Ma Planète - Planète Généalogie - Planète Cuisine
Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !
SIGNETS
29 369 122 données


Coffret 6 volumes des Trésors


Prix: 79.99



BLOGUES  
 
RSS
Port-aux-Basques
Ajouté le 03/05/2008 18:56:59 par CGagnon
Port-aux-Basques

Dans la foulée du Concours de Kraft Hockeyville 2008 et en souvenir des Basques, voici l’histoire de la deuxième ville déclarée finaliste du concours après Roberval :  Port-aux-Basques.  Roberval représentant le Québec, je me permets de vous inviter à voter pour elle, aussi souvent que vous le voudrez et pourrez, quand le temps sera venu de le faire!  Mais, en attendant, pourquoi ne pas s’intéresser un peu à …

Port-aux-Basques, ou Channel-Port Aux Basques, est l’une des plus anciennes villes de l'Amérique du Nord.  Sur la côte sud-ouest de l'île de Terre-Neuve, elle est le principal port d'entrée dans l'est de cette province; deux grands traversiers, le Caribou et le Joseph & Clara Smallwood, font la navette entre elle et North Sydney, en Nouvelle-Écosse.

Port naturel en eau profonde, libre de glace en hiver, il reçut son nom au cours des années 1500 de pêcheurs basques auxquels il servait de refuge contre les intempéries  et de base pour la pêche et l'exploration de la côte nord-est américaine.  Pêchant dans le détroit de Belle Isle, les Basques se servaient de ce port comme dépôt au bois et à l'eau potable nécessaires, au retour de leurs grandes pêches à la baleine. Français et Portugais l’utilisèrent également. Ce n’était cependant pas le seul port des Basques.  Les archives espagnoles révèlent que baleiniers et pêcheurs basques ont occupé au moins sept îles des côtes ouest terre-neuvienne et sud du Labrador.

Port-aux-Basques devint rapidement la capitale francophone de Terre-Neuve, jusqu'à ce qu’elle soit revendiquée par l’Angleterre.

Jusqu’à la fin du 19e siècle, la région comprenait surtout des villages de pêcheurs fondés par les Français, puis par des Anglo-Normands et des Anglais. Le port a cependant été fréquenté par des pêcheurs de toute nationalité.  En dépit de la prospérité de la pêche, ce n'est qu’à partir du milieu des années 1800 que les résidents permanents furent recensés; et, dans les années 1890, Port-aux-Basques devint un centre commercial d’une certaine importance, étant choisi comme terminus de la route trans-insulaire vu sa position favorable à l'embouchure du golfe Saint-Laurent.

Dès les années 1600, Channel-Port aux Basques était indiquée sur les cartes, plans et rapports de pêches. Le capitaine James Cook établit un croquis détaillé du port, inscrivant "Port aux Basque", en 1764.

L’histoire de la ville, étroitement lié à celle des pêches, des communications et des transports à Terre-Neuve, permet au Musée Gulf de la rue Main de montrer des preuves d’un long patrimoine en ces domaines. Ainsi, on y expose deux astrolabes de la fin du Moyen Âge, découverts par Wayne Mushrow sur des épaves au large de l'Ile aux Morts.  L’un est daté de 1628.


1.  Hockeyville 2008 :  http://www.cbc.ca/hockeyville/?lang=fr
2.  Les Basques :
  http://grandquebec.com/multiculturalisme/basques/
3. 
L’Encyclopédie Canadienne :
  http://www.thecanadianencyclopedia.com/index.cfm?PgNm=TCE&Params=F1ARTF0001511 - Janet E.M. Pitt
4.  Wikipédia – L’encyclopédie libre :  http://fr.wikipedia.org/wiki/Port-aux-Basques5.  Welcome to… The Gateway of Newfoundland  :  http://www.gatewaytonewfoundland.com/PAB.html6.  The Town of Channel-Port aux Basques:  http://www.portauxbasques.ca/About.asp7.  Port aux Basques : The Gateway To Newfoundland :  http://www.stemnet.nf.ca/~jsooley/port.html

CGagnon 

Mots-clés: Basques Terre-Neuve Pêches



signets:






*** Planète Généalogie ***