RSEAU PLANTE QUBEC : Plante Qubec - Ma Plante - Plante Gnalogie - Plante Cuisine
Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !
SIGNETS
29 369 122 donnes


Dictionnaire prosopographique des militaires beaucerons incluant le Rgiment de la Chaudire depuis 1914
Commander maintenant!

Prix: 58.00



BLOGUES  
 
RSS
L'Orphelinat Catholique de Montral
Ajout le 03/05/2008 22:19:23 par genealou

L'Orphelinat Catholique de Montral (Notre-Dame-de-Grace) dirig par les Soeurs Grises.

Au dbut de 1929, mon grand-pre Zol Gervais dcde 39 ans. Il laisse une veuve et neuf enfants vivants.  Sa femme Alphonsine pleure pendant 48 heures en se berant. Elle vient de perdre son poux, son pre et son frre en-dedans d'une priode d'environ un mois.

Alphonsine se berce avec le nouveau-n Marcel 2 mois, tout en jettant un coup d'oeil son avant-dernier de 2 ans,  Roger entre deux crises de larmes.
Aprs deux jours de chagrin intense, elle se lve et appelle ses filles: "Toinette", "Mienne", venez ici, maman a quelque chose vous dire.

"Vous allez garder les enfants et vous n'irez plus l'cole".  "Ah! bon rpondent les 2 fillettes de 13 et 11 ans. "Ch pas, si on va tre capable maman".  Ne vous en faites-pas, je vais placer cinq de vos frres chez les bonnes Soeurs. "Ok, maman".
Alphonsine se prpare et revt sa robe noire tout en jonglant quoi dire aux religieuses.

Elle se rend sur le boul. Dcarie l'Orphelinat Catholique.
Doucement, elle explique sa situation de veuve, charge d'enfants. Les religieuses acceptent de prendre quatre des cinq garons: Lucien  11 ans, Paul-Emile 8 ans, Alphonse 7 ans et Charles-Edouard 3 ans.
L'ain Lonide devra tre accept chez les frres pour peu de temps car il a 13 ans.
Au retour la maison, Alphonsine prpare les vtements des garons et explique aux enfants qu'ils vont vivre ailleurs mais qu'ils reviendront quand ils auront 14 ans.
Les tenant serrs par la main, Alphonsine nerveusement et le coeur mu,  mnent ses enfants l'orphelinat.

Laisssons la parole au petit Paul-Emile: raconte petit.....
Quand maman est parti.  Une soeur est venu nous montrer notre lit. Comme il est tard,  nous couchons dans le corridor. Demain, nous aurons notre place au dortoir.
"J'ai peur et je pleure". Je vois une ombre avec un fanal. C'est un fantme, je crois.  Non! Non! ne me touchez pas.....
Une voix me rpond: "Voyons petit, pleure pas. Dors", je suis juste une vieille soeur qui fait sa ronde pour te border.

Chut! petit Paul-Emile dort.  Partons sans bruit.
Il n'avait que 8 ans. De cet ge jusqu' 14 ans, il a reu une bonne ducation, bien plus que s'il tait rest la maison. . Il a particip aux travaux mnagers pour payer gte et couvert.
La discipline tait svre. Ne pas parler table, montrer du petit doigt s'il dsirait  une petite portion ou  le pouce pour une plus grosse assiette.
Paul-Emile devait tout manger sinon un coup de manche de couteau sur les doigts.
Il n'avait pas beaucoup d'apptit alors ses mains furent souvent frappes.
Le lait, les vitamines et les pommes  table, ce n'est pas pour lui. Seulement les enfants dont les parents paient pension, y on droit.  Mes frres et moi, nous sommes des pauvres que les religieuses acceptent par charit chrtienne.  Par chance, elles taient l.
Paul-Emile a fallit mourir d'une pneumonie car le mdecin a t appel trop tard. Une procession de la Sainte-Vierge a eu lieu dans les corridors de l'orphelinat pour sauver Paul-Emile. Il a survu.
Ses souffrances physiques ont continu cause de rhumatismes infantiles. Sa premire communion, il l'a fait en "carosse". 
Paul-Emile fut un enfant maladif. Il a gard quand mme d'assez bons souvenirs de son sjour l'orphelinat. Il se souvenait des glissades en pied de bas pour polir les planchers cirs. Des journes cueuillir des petits fruits et des lgumes l't parce qu'il ne sortait pas rendre visite sa mre.  De sa soeur ane "Emilienne" dite Mienne, qui a menti sur son ge 14 ans pour se faire engager comme aide-cuisinire. Emilienne surveillait ses frres et  par une ouverture dissimule dans la porte moustiquaire de la cuisine, donnait des biscuits  ses frres.
Emilienne devait avoir 16 ans pour y travailler mais elle l'a fait pour ses frres. Ce fut un pieux mensonge.

En 1934, Paul-Emile sortit de l'Orphelinat pour entrer dans la vie d'adulte. Il devait aller travailler pour remettre tout son salaire sa mre.
Alphonsine n'est pas reste la maison se bercer. Elle a travaill le jour dans l'entretien mnager des salles de tolette de l'Imprial Tobacco et le soir, nettoyait les maisons prives.
Ce fut l'enfance de mon pre.

Voil...  des liens vers l'Orphelinat Catholique.
http://www.imtl.org/edifices/Orphelinat-Catholique.php

 http://www.mcc.gouv.qc.ca/index.php?id=805
 Roger Sylvain, un pensionnaire des Soeurs Grises:
http://site.voila.fr/rogersylvain
Les Soeurs Grises
http://www.thecanadianencyclopedia.com/index.cfm?PgNm=TCE&Params=F1ARTF0003455

J'ai rdig ce blogue, tel que mon pre m'a racont les vnements dans sa vieillesse. Il n'est plus de ce monde, depuis le 5 avril 2001.

Avec tendresse, Gnalou.

Mots-cls: Orphelinat Montral difice Public



signets:



Visionner 1 - 3 de 3 Commentaires

De: Grisbleu
02/01/2011 11:47:31

Merci Genealou pour ce partage si touchant.


Quand le malheur touchait les familles de ce genre il n'y avait aucune ressource monetaire dans ce temps.


Bien triste ce qu'ils ont vcu.


Dans ce temps ils n'avaient rien et aujourd'hui trop pour ceux qui ne savent pas ce que ces parents ont fait de gros sacrifices pour leur enfants.



De: Immigrante
03/06/2008 11:46:55
Merci Genealou.

Mon pre a t dpos l'Hpital Gnral des Soeurs Grises, 1190 rue Guy, Montral, Qc  en 1921 fils de parents inconnus.  A t dplac d'un orphelinat un autre n'ayant jamais adopt.  Inscrit dans le registre des soeurs: Mre irlandaise.  Pour faire une histoire courte il a chou comme garon de ferme dans une famille qui avait seulement 5 filles.  A eu de la nourriture mais peu d'amour. 
Ce que votre pre a racont le mien aussi parlait de ces faits vcus. 

Immigrante.


Votre pre avait au moins sa mre et

Immigrante.


De: lisejolin
03/06/2008 04:33:57
Merci Genealou pour ces annes vcues par ton pre. cette poque beaucoup de jeunes devaient se rfugis l'orphelinat ou au couvent la perte d'un parent mais si ca navait t des ces mes gnreuses o auraient-ils bien pu aller?






*** Plante Gnalogie ***