RÉSEAU PLANÈTE QUÉBEC : Planète Québec - Ma Planète - Planète Généalogie - Planète Cuisine
Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !
SIGNETS
29 369 122 données


Coffret 6 volumes des Trésors


Prix: 79.99



BLOGUES  
 
RSS
Premiers canadiens
Ajouté le 08/01/2008 10:52:37 par CGagnon

Ayant mis un certain temps à écrire un commentaire pour un blogue - ce blogue présentait un texte de Mme Gervais-Roy, journaliste pour Le Nouvelliste vers les années 1960 - blogue qui vient de disparaître avec les commentaires qu'il avait reçus, je place en blogue mon commentaire portant sur les Français et francophones en Amérique, francophones qui, dit-on, réclameraient des privilèges à titre de premiers canadiens. 

 

À la mémoire de mes ancêtres francophones:

 

* * * * *

 

 Il y aura toujours des francophones de service pour nous « descendre »!  Les Américains, eux, se posent-ils des questions à savoir s’ils sont les premiers ou les derniers installés aux USA?  Je suppose que les francophones sont les seuls au Canada à réclamer des privilèges.  Lesquels, s’il vous plaît?

 

 Les Français qui se sont installés en Nouvelle-France se sont tout simplement appelés du nom que se donnaient les amérindiens : canadiens, c’est-à-dire habitants, nom que se donnaient les amérindiens.  C’était leur faire honneur et se traiter en égaux :  tous des habitants!  Et il n’y a pas de déshonneur à nommer Indiens les habitants du pays si je me pense aux Indes.  Il y a des bornes à se dénigrer et à dénigres ses ancêtres.   Si les Français n’avaient jamais quitté leur « doulce France » pour traverser l’Atlantique, je suppose que tous les autres peuples européens les auraient imités, seraient restés chez eux, et que les Amérindiens présenteraient maintenant des Systèmes politiques modèles pour l’univers!

Rêve « en stéréo et en couleurs », comme dit la chanson.

 

 Si les Français avaient traité les Amérindiens du Nord comme les Espagnols et les Portugais ont traité les Amérindiens du Sud, la face de l’Amérique du Nord ne serait pas ce qu’elle est maintenant.  S'il est maintenant si gênant pour des francophones du Québec d'être des descendants d'ancêtres si destructeurs de civilisations, ils peuvent retourner en France pour y cacher leur honte et nous laisser notre fierté.  Moi, le comportement général des explorateurs et des ancêtres français en Amérique, je le trouve plutôt civil à l'égard des Amérindiens comparativement au comportement d'autres nations européennes.

 

 Et qui a nié, absolument, que les Amérindiens, Indiens ou Sauvages, au sens noble du mot, n’avaient pas d’organisation sociale, morale et religieuse… ?  ni code d’honneur et étaient sans aucune qualité?  Mais de là à croire que les tribus autochtones vivaient au paradis terrestre de l’entraide, de l’amour idéal, et que tout ce qui est traditionnel est parfait et à maintenir, il y a une marge que beaucoup dépassent…  À ce compte, retournons aux méthodes et codes et croyances traditionnels de l’époque des cavernes et de la forêt, et restons-y si tout cela correspond à la perfection existentielle.

 

 Cessons aussi de mettre dans le même panier, comme on dit, toutes les nations amérindiennes américaines.  Comme les nations européennes ne sont et n’étaient pas identiques, les nations amérindiennes ne l’étaient pas et ne le sont pas non plus.  Il y a des limites au « charriage », à tout confondre :  Abénaquis, Algonquins, Hurons, Iroquois…  Lisons seulement, pour commencer, le livre de Bruce Trigger : Les Enfants d'Aataentsic, L'histoire du peuple Huron, Libre Expression, 1991. 973p.  Évitons la confusion de tout qui mène à la Tour de Babel, c’est-à-dire à la dégringolade du sens, de l’esprit et du cœur!

 

 Ramassis de généralisations et d’attribution aux Français de tout ce qu’il y a eu de pire en ce qui concerne l’apport des Européens en Amérique!  Il y a des limites aux colportages et à la répétition de niaiseries, à l’utilisation de raisonnements fallacieux, plus mensongers encore que nos primaires « manuels » scolaires. Tant qu’à vouloir rétablir la vérité des faits, au moins faisons-le correctement, preuves archéologiques, historiques, psychologiques et sociologiques à l’appui!

 

 S’il est vrai que les propos de Madame Gervais-Roy sont actuels, cela signifierait-il que nous sommes maintenant aussi ignorants qu’elle pouvait l’être et que notre esprit critique n’a réalisé aucun progrès!  Beau compliment à nous faire!  La suite annoncée sera-t-elle de la même eau!  Il existe maintenant des études qui feraient avancer le débat si nous les lisions avant de tout gober, et si l’on se respectait au moins autant que l’on paraît respecter l’interlocuteur.  Discuter et négocier à plat-ventre ne laisse présager rien de bon!

 

 J’en ai assez de la demande que l’on nous fait, à répétition, de dénigrer notre histoire, de dénigrer systématiquement l’attitude  des Français en Amérique!

 

 CGagnon

Mots-clés: Canadiens Amérindiens Francophones Civilisation



signets:






*** Planète Généalogie ***