RÉSEAU PLANÈTE QUÉBEC : Planète Québec - Ma Planète - Planète Généalogie - Planète Cuisine
Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !
SIGNETS
29 369 122 données


Coffret 6 volumes des Trésors


Prix: 79.99



BLOGUES  
 
RSS
Le facteur éolien
Ajouté le 12/23/2008 20:33:49 par GdeCPaquette
Qu'est-ce que le facteur éolien ou facteur-vent?  Non ce n'est pas mon beau-frère qui travaille pour Postes Canada et qui passe toujours en coup de vent.

D'abord qu'est-ce que ce fameux facteur éolien?  C'est l'effet combiné des basses températures et du vent sur tout objet qui dégage de la chaleur.  Plus l'air est froid, plus un corps chaud se refroidit, ce qui est évident.  Si on ajoute un mouvement de l'air (le vent), on augmente la rapidité de la déperdition de chaleur de ce corps chaud.

Mais la température ce corps de moins en moins chaud ne sera jamais plus basse que celle de l'air ambiant.  Une analogie qu'on pourrait utiliser est celle du moteur d'un véhicule.  Après avoir atteint une certaine température en roulant, lorsqu'on éteint le moteur, il commence à se refroidir.  Ce refroidissement se fait à un certain rythme selon la température ambiante, jusqu'à atteindre cette température ambiante.  Si on ajoute du vent, le refroidissement se fera plus rapidement, mais sans jamais passer sous la température ambiante.

Pour nous, c'est un peu la même chose.  Il y a par contre une différence importante: la température du corps humain doit demeurer à un certain niveau pour que celui-ci continue à être confortable.  Si la température descend sous un certain seuil, c'est l'hypothermie et les problèmes que ça entraine.  Par temps froid, une mince enveloppe d'air chaud est générée par le corps, agissant comme isolant avec l'air ambiant.  Cette couche isolante est continuellement renouvelée et, lorsque le vent se met de la partie, à un rythme de plus en plus rapide au fur et à mesure que le vent augmente.  Le corps doit donc "travailler" plus fort pour maintenir une température "viable".

Lorsque nous nous habillons chaudement en hiver, nous mettons en fait des couches isolantes d'air entre notre corps et l'air froid de l'extérieur.  Ces couches d'air sont retenues par les matériaux avec lesquels sont faits les vêtements.

Le facteur éolien a d'abord été calculé à partir d'études qui ont été faites dans les années 1940 pour tenter de connaître les effets du vents par temps froid sur la peau exposée.  On a par la suite développé une formule mathématique qui tenait compte de la température mesurée et du vent.  Mais celle-ci n'était pas parfaite.  Il y a quelques années, Environnement Canada a entrepris de "moderniser" la formule.  On a donc utilisé des cobayes humains qui se sont prêtés à toute une série de tortures sous de basses températures avec du vent et des précipitations.

On a ainsi raffiné la formule mathématique qui avait été développée il y a une soixantaine d'années et c'est ce qui est utilisé maintenant.

Mais il n'y a pas de stations qui mesurent le refroidissement éolien.  Celui-ci est calculé selon la température et le vent, soit observés, soit prévus.

Pour plus de détails, vous pouvez consulter la pages d'Environnement Canada sur le sujet au: http://www.smc.ec.gc.ca/education/windchill/index_f.cfm et même y télécharger un petit programme à installer sur votre PC.

GdeCP


Mots-clés: Vent Froid Facteur éolien



signets:



Visionner 1 - 2 de 2 Commentaires

De: phacoche
12/24/2008 08:04:14

Pour régulariser sa température corporelle, l'humain possède l'hypothalamus. 


 


C'est lui qui déclenche les mécanismes de refroidissement (transpiration) ou de réchauffement (grelottement) nécessaires au maintien d'une température relativement constante.


 


Alors, quand le facteur éolien est présent, il faut se mettre une tuque ou un bandeau pour protéger notre thermomètre.


 




De: GdeCPaquette
12/24/2008 00:57:32
Au contraire, le facteur éolien s'applique aussi aux objets inanimés dont la température est plus élevée que celle de l'air ambiant.

Je m'explique.  Après l'arrêt du moteur d'une automobile, sa chaleur se dissipera plus rapidement si le vent est présent.  A une température donnée et sans vent, le moteur prendra un temps X pour se refroidir, mais s'il vente il perdra ses calories plus facilement et se refroidira donc plus rapidement.  C'est pour cette raison qu'on a ajouté un ventilateur au radiateur des véhicules, pour accélérer la perte de chaleur.

GdeCP







*** Planète Généalogie ***