RÉSEAU PLANÈTE QUÉBEC : Planète Québec - Ma Planète - Planète Généalogie - Planète Cuisine
Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !
SIGNETS
29 369 122 données


Coffret 6 volumes des Trésors


Prix: 79.99



BLOGUES  
 
RSS
Lettre ouverte
Ajouté le 01/12/2009 22:29:14 par rouquine

Samedi 10 janvier

 

Le soleil a déployé ses millions de rayons afin de nous chauffer le bout du nez malgré les moins quelques degrés et ces milliers de flocons qui habillent nos terres dans ce merveilleux mois d'hiver.

 

Le temps d'un signe de croix, d'un recueillement, d'une procession quelque peu bruyante mais combien apaisante.

 

Le doux carillon, nos pas crissant sur cette neige durcie, des larmes autant de joie que de peine, de la sérénité, paix et quiétude règnent sous ce toit, dans cette chaumière chaleureuse et apaisante.

 

Le témoignage remplie d'anecdotes autant de qualité dite par cette jeune fille, droite, pale et tremblante, à peine 20 ans. Des mots d'amour adressés à une personne chère.

 

Elle cherche son frère de 4 ans son ainé pour se donner du courage, elle pose alors les yeux sur cette chose incongrue, surmonté d'un magnifique bouquet dont les odeurs nous chatouillent les narines.

 

Elle croise le regard de sa maman, si courageuse, si sereine, si calme afin de continuer sa croisade. Elle revient, s'éffondre dans les bras de son frère, de son copain, et de ma fille. Tenant sa ptite maman bien serrée dans ces bras, cherchant du réconfort.

 

D'autres témoignages, d'autres rires,d'autres pleurs, des applaudissements.

 

Vous, monsieur, que je n'ai pas eu la joie de vous rencontrez lors de votre vivant, je prie, je murmure, je chuchote, j'admire votre courage et votre détermination à combattre cet imposteur qui envahi chaque parcelle de notre corps, sournoisement, qui prends la vie pour nous donner la mort.

 

Vous, monsieur, qui maintenant, ne souffrez plus, qui veillez sur votre fille, votre fils, votre femme, je vous dis merci d'avoir laisser ma fille Camille entré dans votre vie, dans votre maison, dans le coeur de votre fils. De l'avoir nourrie, dorloté, hébergé, aimé comme votre propre fille au cours de cette dernière année, malgré votre maladie, votre bataille, votre guerre.

 

M. Landry, je vous dis merci, maintenant c'est à mon tour de prendre soin de votre fils.

 

Mme Boyer

Mots-clés: Serenité



signets:






*** Planète Généalogie ***