RÉSEAU PLANÈTE QUÉBEC : Planète Québec - Ma Planète - Planète Généalogie - Planète Cuisine
Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !
SIGNETS
29 369 122 données


Coffret 6 volumes des Trésors


Prix: 79.99



BLOGUES  
 
RSS
Pharmacie Montréal, 1923-1985
Ajouté le 08/08/2009 05:45:48 par lisejolin
Charles Édouard Duquette, fondateur de ce qui allait être la « Pharmacie Montréal », interromps ses études en pharmacie pour participer à la Première Guerre Mondiale de 1914-1918. Il soigne les malades sur les bateaux qui font la traversée NewYork-Londres.  Reprenant ses études à la fin de la guerre, il est reçu pharmacien en 1918.

 

Pharmacie Montréal

 

Le 10 mai 1923, Charles E. Duquette, ouvre la « Pharmacie Montréal ».  Débutant par un simple comptoir de vente de médicaments, elle devient rapidement la pharmacie la plus célèbre du monde. Combien de fois, M. Duquette a-t-il entendu son père dire "…que les pharmaciens du Québec exploitaient la population en  vendant des médicaments trop cher"?   Partant de cette idée, on retrouve des "prix coupés" dans la pharmacie de Monsieur Duquette.

 

Entrepreneur intelligent, Charles E. Duquette fait de  « Pharmacie Montréal » , la première pharmacie franchisée au Canada.  Il vend donc la franchise de « sa » pharmacie à plusieurs petits pharmaciens qui bénéficient alors de la popularité de la marque.  Parmi un de ceux-là,  un modeste pharmacien porte le nom de « Jean Coutu ».

 

En 1926, M. Duquette inaugure son service de livraison par motocyclette.  Après quelques années, les voitures prennent le relai. La maison offre alors un service de livraison gra­tuite dans un rayon de 25 kilomètres autour de la ville.  Les livreurs vont chercher à domicile l'ordonnance à remplir ou la pellicule photographique à développer. De retour à la pharmacie, ils confient le travail à qui de droit, puis retournent chez le client avec les médicaments ou les photos. À une certaine époque, les « pharmacies Montréal » ont cinquante-sept voitures de livraison.

 

L’année suivante (1927), M. Duquette déménage son commerce à  l'intersection des rues Amherst et Ste-Catherine.  En 1931, avec son  "service de nuit", la ‘pharmacie Montréal’ devient la première et seule pharmacie au Canada qui est ouvert vingt-quatre heures sur vingt-quatre, 7 jours par semaine.  Elle est "La Pharmacie qui ne ferme jamais". 

 

Au début des années 1930, M. Duquette  emploie 132 personnes. C’est alors la plus grande pharmacie au détail au monde. Le 9 novembre 1934, le fondateur inaugure son nouveau local au 916 Ste-Catherine Est, à l’angle de la rue Beaudry, et ce, sous les yeux de plus de trois cents invités. Parmi les personnes importantes, on remarque le  maire Camillien Houde et sa femme; les sénateurs André Fauteux et A. Marcotte.  Ce nouvel édifice de cinq étages a été bâti par la firme d’ingénieurs-conseils J.E.M. Guay selon les plans de Raoul Gariépy.  C’est un des derniers édifices de style Art Déco, très populaire dans les années 1920. 

 

 

Pharmacie Montréal vers 1935,

Son voisin, le Café Émile, était l’un des cafés les plus populaires du centre-ville

 

Au début des années 1940, les premières portes à ouverture automatique au Canada sont installées à la Pharmacie Montréal. Elles seront retirées en 1958. Pendant la Deuxième Grande  Mondiale, C.E. Duquette offre des primes à ses clients.  S'ils achètent pour 7 $, ils reçoivent une livre de beurre, de la vaisselle, des pommes ou encore, du sucre.

 

Son fils, Jean-Paul Duquet, devient son  associé en 1950. Durant l’été, les ‘Duquette et Duquet’ engagent des étudiants qui servent de guides aux touristes à travers les 5 étages de la pharmacie et de son laboratoire en sous-sol.

 

Des gens de tous les milieux vont s’approvisionner à la Pharmacie Montréal. Que ce soit pour des parfums, maquillages, pellicules photographiques, médicaments, etc... on peut voir déambuler  aussi bien le maire Camilien Houde, Sarto Fournier, la famille Adélard Godbout  que la famille Cotroni ou encore des prostitués.  

 

Charles Édouard Duquette s’est battu pour l'Est de Montréal.  Il a lutté en vain afin que la Place des Arts soit construite coin Berri et Sainte-Catherine, sur l’emplacement où les religieuses cultivaient des pommes de terres.  Cela a été un de ses rares échecs.  Aujourd’hui la station Berri-UQAM domine ce coin de rues.

 

Charles Édouard Duquette, fondateur de la « Phamacie Montréal » meurt  du cancer du poumon en 1966.  Son fils Jean Paul Duquet reprend la direction de l’entreprise.  Les années passent et les employés se font de plus en plus rares pour travailler la nuit.  Pour la première fois en cinquante ans, et pour cette raison, le commerce prend un horaire régulier de jour.

 

En 1973, Jean-Paul Duquet s'associe avec son ami Louis Michaud rencontré sur les bancs de l'université, et avec  Jean Coutu, aujourd’hui pharmacien  bien connu.  La Pharmacie Montréal devient la première franchise des Pharmacies Jean Coutu, et la sixième succursale de la chaîne.  En 1985, M. Duquet vend le fond de commerce à Jean Coutu.

 

La première « pharmacie Montréal » à prendre le nom de « Pharmacie d’escompte Jean Coutu » est située au coin de l’avenue Mont-Royal et de la rue Garnier à Montréal en 1969. 

 

La « Pharmacie Montréal » est maintenant qu’un simple souvenir dans l’Esprit des Montréalais.

 

Une précision doit être apportée dans cet article.  Malgré tout ce qu’on lit sur le web, Charles Duquette ‘Maire de Montréal’ n’est pas le même Charles E. (Édouard) Duquette ‘fondateur de la Pharmacie Montréal’.  Pendant que le premier fait des études en administration, le deuxième étudie en pharmacie.  Le premier, marié deux fois, demeure sans enfant tandis que le second a au moins un fils qui prend la relève de ses affaires. L’ex-maire décède en 1937 et le pharmacien en 1966. 

 

Peut-être y aura-t-il quelqu’un qui pourra apporter ici des précisions car j’avoue être ignorante sur la naissance, les parents ainsi que le mariage du pharmacien Charles E. Duquette. 

Merci d’avance 

 

 

 

Lise Jolin

 

Sources  :

 

 

Dossiers personnels

Journal La Presse

http://grandquebec.com/montreal-histoire/pharmacie-montreal/

Mots-clés: Pharmacie Montréal Jean-Coutu



signets:






*** Planète Généalogie ***