RÉSEAU PLANÈTE QUÉBEC : Planète Québec - Ma Planète - Planète Généalogie - Planète Cuisine
Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !
SIGNETS
29 369 122 données


Coffret 6 volumes des Trésors


Prix: 79.99



BLOGUES  
 
RSS
De Michel dit St-Pierre à Dessaint dit St-Pierre
Ajouté le 04/08/2010 16:33:19 par rstp60
LES MICHEL DIT ST-PIERRE de la région de Québec: cette famille vient de Nicolet et Bécancourt. François qui migre de Bécancourt à Québec, se marie une première fois à l'Ile d'Orléans avec Marianne Audet-Lapointe: il est bel et bien identifié comme François Michel St-Pierre,  fils d'André Michel St-Pierre et Magdeleine Arbour de la paroisse de Bécancourt  Lors de son second mariage, avec Elisabeth Blouin, on le dit bel et bien veuf de Marianne Audet-Lapointe mais on le désigne comme un Dessaint-St-Pierre: après ce mariage, tous ces enfants et lui-même porteront ce patronyme dans la région de Québec.

Mots-clés: St-Pierre Dessaint Michel



signets:



Visionner 1 - 1 de 1 Commentaires

De: rstp60
04/14/2010 15:01:49

Bonjour,


 


les familles S(ain)t-Pierre sont particulièrement difficiles à suivre et à démêler. Uniquement pour les Dessaint dit St-Pierre, on les retrouve ortographiés Dezaindes, DeXaintes, Decin, Dessan, Desainde, Desindes, sans compter les variations à l'anglaise comme Sampier, Samper.


 


Et pour un humble chercheur comme moi, sans compétences particulières en généalogie, qui a pour projet de faire la généalogie de TOUTES les familles St-Pierre, au départ  il n'est pas toujours évident de demêler au moins une dizaine de familles qui chacun a ses propres variantes: Boucher dit Curonne, Turonne dit St-Pierre, Boulanger dit St-Pierre, Dupuy dit St-Pierre,  Gros ou Legros dit St-Pierre, Petit dit St-Pierre, les Michel dit St-Pierre, les Mineau, Minot Mignot dit St-Pierre, les Cadron dit St-Pierre, les Romur, Perrin, Morin dit St-Pierre et autres  


Par exemple, pour une seule de ces familles, on peut retrouver pour les Brayer dit St-Pierre, des variantes telles que Breille, Breguier, Breyer, Brayier, etc ...


 


La vertu première des curés ou prêtres paroissiaux, qui étaient quand même responsables des inscriptions au registres de l'état civil, et aussi théoriquement instruits de matières autre que la théologie,  n'étaient sûrement préoccupés par  le respect des règles établies pour ce faire: l'orthographe des noms, la calligrapie brouillonne et négligée, l'omission de beaucoup de renseignements mininaux qu'ils devaient inscrire aux registres, malgré les rappels fréquents des pronotaires ou des personnes autorisées à le faire.


Mais bon, on ne peut refaire le passé, on ne peut que faire du mieux qu'on peut avec.







*** Planète Généalogie ***