RÉSEAU PLANÈTE QUÉBEC : Planète Québec - Ma Planète - Planète Généalogie - Planète Cuisine
Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !
SIGNETS
29 369 122 données


Coffret 6 volumes des Trésors


Prix: 79.99



BLOGUES  
 
RSS
Le CRCMM (Corps Royal Canadien des Magasins Militaires)
Ajouté le 04/17/2010 15:37:24 par lisejolin

Il y a quelques jours, en allant à Montréal, nous avons emprunté  la rue Hochelaga.  En passant devant la base militaire de la Longue-Pointe, un mot a attiré mon attention… « Musée ». 

 

Peut-être que plusieurs d’entre vous avez comme moi un oncle Léo, un père, un grand-père Rodolphe ou simplement une connaissance comme « Georges alias Ti-Rouge » qui a fait parti de l’Armée Canadienne.  Certains y ont donné leur vie pour la patrie. D’autres plus ou moins chanceux sont revenus de ces affreuses guerres, mutilés ou affectés psychologiquement.  

 

Revenant au « Musée »… comme je croyais avoir mal vu, j’ai pris la peine de chercher et voilà ce que j’ai pour vous…  http://rcocmuseum.com/MuseeCRCMM.html .  C’est simplement une petite visite virtuelle mais  j’espère qu’elle vous donnera le goût d’aller sur place.  

 

Une visite n’est rien sans un peu d’histoire car tous ces objets, ou de semblables, ont peut-être servis à nos proches…

 

 

Le Corps Royal Canadien des Magasins Militaires (CRCMM)

 

En temps de guerre ou en temps de paix, le  Corps Royal Canadien des Magasins Militaires a  pour mission de fournir tout ce qui est nécessaire aux armées, que ce soit  pour le combat, la formation et pour les opérations de maintien de la paix à travers le monde’. Le service des magasins militaires doit donc prévoir les besoins de l'armée et passer les commandes en conséquence.  Le CRCMM ‘avait aussi des tâches de  recherche, de développement scientifiques, y compris pour l'armement, des tâches d'inventaire et de gestion comptable,  et jusqu’en 1944, d'entretien et de réparation’.  

 

Le 25ième Dépôt Central est construit à Longue-Pointe, dans l’Est de Montréal. Il se révèle rapidement comme ‘le centre le plus important pour l'approvisionnement des forces terrestres du pays.’   Deux mille huit cents militaires et sept  milles civils y sont employés. En 1995 un dépôt ultra moderne  de trente-cinq millions de dollars est construit pour le traitement et l'entreposage du matériel.

 

C’est donc le 25ième Dépôt Central de Longue-Pointe qui veille  à l'entreposage et à la distribution de tout le matériel technique de combat.  Outre les armes, les munitions, les vêtements militaires, les véhicules, le CRCMM fournit des articles qui rendent la vie plus agréable aux soldats comme des moustiquaires, des uniformes de sport, parfois même des unités mobiles de douches et même des tentes.  Dans ce Dépôt Central, on retrouve ‘plus de 330 000 produits entreposés, dont 2000 sont identifiés comme dangereux. Il a reçu en 2000, la certification ISO 14001 pour son système de gestion de l'environnement’.  La base militaire de Longue Pointe abrite aussi le 202e Dépôt d'atelier, seul atelier de fabrication de chars d’assaut au Canada.

 

 

Le Musée

 

Le Musée a toujours été intimement lié à l'École du Corps Royal canadien des Magasins militaires. À l’origine, quelques articles historiques sont présentés dans les couloirs de l’École du Corps Militaire Canadien de Longue-Pointe,  puis s’en ajoutent d’autres provenant de sources diverses.  De 1955 à 1959, l’accumulation d’objets est telle qu’il manque de place pour les exposer. On songe alors à l’ouverture d’un Musée.  

 

En 1959, le Directeur des Services des Magasins militaires approuve la création d'un Musée du CRCMM qui serait situé près de l’École, à Longue-Pointe.  Feu le lieutenant-colonel E.A. Durnford fournit un travail colossal pour classer tous les objets et sera lui-même le premier conservateur du Musée.

 

Lors de l’inauguration officielle du Musée militaire le 2 novembre 1962, le directeur des Services des Magasins militaires, le colonel D.E. Mounteer, ‘coupe le ruban traditionnel lors de la réunion annuelle de l'Association du CRCMM à Montréal.’  Le Musée a pour vocation première d’instruire les soldats.

 

L’École du CRCMM déménage au Camp Borden en 1968.  Certains songent même à déplacer le Musée en Ontario mais croyant que l’association Musée / Longue-Pointe faisait partie de notre héritage militaire, il a été décidé que le Musée resterait à Longue-Pointe (Montréal) et serait ouvert au public.

 

En 1972, le Musée des magasins militaires change de local pour occuper ‘le site des chapelles catholique et protestante (Ste-Barbara) de la garnison de Longue-Pointe’.  Le bâtiment  érigée en 1943 fait maintenant parti du patrimoine et vient d'être rénovée.  La croix intérieure et le vitrail datent de 1949.  Étant situé sur la base de Longue Pointe, il faut passer le contrôle de sécurité pour accéder au Musée des magasins militaires. 

 

À première vue, le Musée  semble être un hangar de bois avec une simple pancarte collée au mur.  La collection et l’étendue du Musée semblent beaucoup plus petites qu’elles ne sont en réalité. 

 

Plus de huit milles objets présentés dans le Musée du CRCMM sont de l’équipement ayant été utilisé par les forces armées canadiennes, ses alliés ou ses ennemis. On en compte presque autant dans les entrepôts, dû surtout au manque d’espace pendant que d’autres sont là pour être restaurés.

 

Un Musée militaire n’en serait pas un s’il n’y avait pas d’armes.  Des  couteaux, baïonnettes, mitraillettes et certaines armes datent  même du XVIe siècle. Des obus de divers calibres et des canons anti-chars peuvent être observés.  Des armes et munitions ont été coupées en deux afin qu’on puisse en ‘comprendre la composition et le mécanisme’.

 

Des chapeaux du début du XXe siècle, des uniformes canadiens de différentes époques côtoient des uniformes japonais, britanniques, allemands des deux guerres mondiales.  Comme dans tout bon musée on apprend bien sûr.  On apprend entr'autre qu’il faut lire  ‘les médailles d’honneur épinglées sur les uniformes par ordre d’importance, soit de gauche à droite’ et que ‘la Croix de Victoria est la récompense suprême dans le Commonwealth’.

 

Des parachutes et des  appareils de transmission font aussi partie de la collection. Des véhicules lourds comme ce Char américain «Sherman»  datant de la 2ième Grande Guerre ou encore ce Char canadien «Centurion» utilisé par nos troupes jusqu'à la fin des années 70 figurent à l’extérieur du Musée.

 

Une collection de soldats de plomb peints à la main et une collection de modèles de chars d’assaut et d’avions construits par un bénévole depuis trente ans font parties intégrantes de l’exposition.

 

Situé à vingt  minutes à pied de la station de métro Cadillac, le Musée du CRCMM est inconnu de beaucoup de personnes.  Il est situé tout près de l'entrée principale de la garnison de Longue-Pointe au 6560 rue Hochelaga, C.P. 4000 Station K, Montréal, Qc, H1N 3R9.

 

Le stationnement et l’accès au Musée sont gratuits, mais les dons sont acceptés et servent à l'entretien du Musée et à la restauration des collections. 

Le Musée des CRCMM est ouvert du mardi au dimanche inclusivement,  de 10h00 à 16h00. C’est le seul musée militaire ouvert cinq jours par semaine à Montréal. Pour les groupes de plus de trente personnes, il est préférable de réserver par téléphone au (514) 252-2777, poste 2241.

 

 

 Lise Jolin

 

Sources

 

 

http://rcocmuseum.com/MuseeCRCMM.html

http://rcocmuseum.com/Museehistoire.html

http://wikimapia.org/1547319/fr/Base-militaire-de-Longue-Pointe

http://www.ccdmd.qc.ca/monde/ressource/?id=33074&demande=desc

http://www.junobeach.org/f/4/can-tac-sup-ord-f.htm

http://www.logmonteal.com/museehistoire.html

http://www.pro.rcip-chin.gc.ca/bd-dl/artefacts-eng.jsp?emu=en.artefacts:/Proxac/ws/human/user/www/ResultSet&w=NATIVE('INSNAME+EQ+''MU SEE%20DU%20CORPS%20ROYAL%20CANADIEN%20DES%20MAGASINS%20MILITAIRES''+and+ima ge%20%3D%20''X''')&upp=0

 

http://www.sciencepresse.qc.ca/promenades/crcmm.html 

Mots-clés: Musée Longue-Pointe Entrepôt Armée



signets:






*** Planète Généalogie ***