RÉSEAU PLANÈTE QUÉBEC : Planète Québec - Ma Planète - Planète Généalogie - Planète Cuisine
Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !
SIGNETS
29 369 122 données


Coffret 6 volumes des Trésors


Prix: 79.99



BLOGUES  
 
RSS
Ancêtres de Eugène Daviau
Ajouté le 10/17/2012 09:01:27 par gene49

Voici mes ancêtres Daviau, Labonté, Hamelin et Lachapelle. C'est intéressant de savoir d'où ils viennent mais aussi quand ils sont arrivés en Nouvelle-France et quel était leur  métier à cette époque. 

 

Julien Daviau 

Julien-Gilles Daviau dit Pretaboire est né vers 1717 à Saint-Germain-des-Prés (Maine-et-Loire). Fils de Gilles Daviau et d'Anne Dunière, il épouse Marie-Geneviève Ledoux, fille de Nicolas Ledoux et de Geneviève Auger, et veuve d'Antoine Brisson,  le 17 janvier 1757 à Varennes. De leur union naissent 6 enfants. Il s'est engagé comme soldat au régiment de Bearn, compagnie de Jourdeau, le 2 décembre 1746. Le 3 mai 1755, deux navires , l’Opiniâtre et le Léopard, quittent Brest avec à leur bord des soldats du  deuxième bataillon (556 hommes) du régiment de Béarn . Ils sont sous les ordres du baron de Dieskau. Deux mois plus tard, les troupes arrivent à Québec. Il vit à Varennes, Boucherville et Montréal. Il décède le 11 avril 1771, et est inhumé à Boucherville le jour suivant. 

 

Léonard Clément dit Labonté 

C'est en qualité de soldat que Léonard passe dans la colonie. Il est originaire de Clamecy, évêché de Nevers en Bourgogne. A cette époque, ce sont les guerres franco-iroquoises. Au début des années 1660, les menaces iroquoises se font de plus en plus pressantes. Le Roi de France décide d'envoyer le Régiment Carignan-Salières pour mater les  amérindiens. Le Régiment de 1,000 hommes arrive à Québec au printemps 1665. D'autres troupes seront aussi envoyées jusqu'à  la fin du conflit en 1697.Cet ancêtre des Clément dit Labonté épouse à Sainte-Famille, îles d'Orléans, Marie-Jeanne Morisset fille de Jean  Morisset et Jeanne Choret .Les deux premiers enfants de la famille naissent à cet endroit. Ils s'établissent  ensuite dans la seigneurie de La Durantaye, l'une des trois qui ont été concédées dans la plaine côtière de Bellechasse, dont la rive est jalonnée de trois bourgs : Beaumont, Saint-Michel et Saint-Valier  Finalement, la plupart des autres enfants sont baptisés à Beaumont.Certains descendants de Léonard Clément prennent pour patronyme le surnom de l'ancêtre pour devenir des Labonté. Il décéde à Saint-Michel de Bellechasse en 1757. 


Louis Hamelin. 

Louis Hamelin est né vers 1650 à La Daguenière, en Anjou, France. Fils de Nicolas Hamelin et Jeanne Levasseur, il épouse Antoinette Aubert (13 ans), fille de Jacques Aubert et  d'Antoinette Meunier, le 7 août 1679. De leur union naissent 12 enfants. Il est au pays en 1675. Il s'établit à St-Charles-des-Roches (Grondines). Son beau-père devient, en 1683,  seigneur de St-Charles-des-Roches. En 1681, il possède 2 fusils, 6 bêtes à cornes et 12 arpents de terre en valeur. Il manigance avec son beau-père, retourné en France, l'achat de la moitié de la seigneurie ce qui lui met à dos le reste de la famille. Le 28 octobre  1694, le seigneur des Grondines, Jacques Auber, vend à son gendre, Louis Hamelin, la moitié orientale de son fief. Louis décède le 3 mai 1718 à Grondines. 

 

Jean-Baptiste Lachapelle dit Trépial 

Jean-Baptiste est né à Romillé, Bretagne vers 1717. Il se marie à Marie Boissel le 22 février 1762 à Saint-François-du-Lac. Il y a une douzaine d'ancêtres Lachapelle qui se sont installés en Nouvelle-France. La plupart sont des dit Lachapelle car ils  venaient de communes comme La Chapelle-Montabourlet, La Chapelle-Bertin,  La Chapellle-Rablais, etc...  

 

Mots-clés: Daviau Labonté Hamelin Lachapelle



signets:






*** Planète Généalogie ***