RÉSEAU PLANÈTE QUÉBEC : Planète Québec - Ma Planète - Planète Généalogie - Planète Cuisine
Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !
SIGNETS
29 369 122 données


Coffret 6 volumes des Trésors


Prix: 79.99



BLOGUES  
 
RSS
Christian Grothe
Ajouté le 04/12/2013 13:25:10 par
Vues 4189

Christian Grothé, caporal du Jagerbattaillon ou Von Baner dirigé par le lieutenant-colonel Ferdinand Albrecht VON BARNER DE BRUNSWICK.

 

Tiré du répertoire généalogique des familles Desclaux.

 

Pendant la guerre d'indépendance américaine de 1776, les rebelles américains, tentant de s'emparer de la colonie britannique, sont aux portes du Québec.

Pour les chasser, l'Angleterre préfère compter sur des mercenaires allemands plutôt que ses propres troupes afin de combattre leurs ''compatriotes'' américains et protéger la ''province de Québec''

 

Ayant perdu beaucoup d'effectifs lors de la guerre de Sept-Ans et craignant un bain de sang, l'Angleterre ne peut se permettre d'engager leurs soldats dans un conflit dont l'allégeance est encore douteuse.  Le

1er juin 1776, 36 navires jettent l'ancre devant Québec.  À bord de trouvent 9 000 hommes, soit sept régiments anglais d'Irlande,  4 batteries d'artillerie, 2 000 Brunswickers et 760 soldats du Hanau.  Quelques jours suivants, viennent 4 300 soldats d'Allemagne.

 

Le régiment qui nous concerne était dirigé par Ferdinant Albrecht Von Barner et est appelé régiment ''Chasseurs''

 

Pendant l'hiver de 1777-78 les troupes allemandes Brunswick stationnèrent près de Sorel et à l'hiver 1778-79, le régiment Von Barner s'installa à la Rivière-du-Loup (Louiseville).

 

Pendant le conflit, et lors de leurs passages dans les campagnes, il était coutume pour les soldats d'être hébergés chez l'habitant, qui recevait alors un dédommagement monétaire.

 

Le 30 novembre 1782, les commissaire signent les articles préliminaires de la paix et, à la mi-juin 1783, le baron De Reidesel reçoit une lettre de lord North lui demandant de se préparer à quitter la province de Québec avec ses troupes. Un peu auparavant, le lieutenant général  Freidrick Wilhelm De Lossberg avait offert l'amnistie général à ceux qui avaient déserté les troupes Hesse-Hanau, et quelques déserteurs et soldats(environs 1 000) ont préféré demeurer en terre Canadienne pour s'y établir en permanence, préférant sans doute le chimat et le mode de vie.

 

 

Mots-clés: Orfevre Traite Reine Dupre Catherine Tessier Dit Lavigne



signets:






*** Planète Généalogie ***