RÉSEAU PLANÈTE QUÉBEC : Planète Québec - Ma Planète - Planète Généalogie - Planète Cuisine
Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !
SIGNETS
29 369 122 données


Coffret 6 volumes des Trésors


Prix: 79.99



BLOGUES  
 
RSS
Toi, mon enfant
Ajouté le 05/09/2014 14:11:21 par lisejolin

J’ai déjà écrit sur mes enfants, mais spécialement pour la Fête des Mères, j’ai voulu partagé un moment très fort, que pour nous, la plupart des femmes, avons connu.

 

Lorsque j’étais petite, je regardais vivre mes parents, je les admirais. Tout l’amour qu’il y avait entre eux et nous, leurs enfants, nous rapprochait à tout moment.  C’est ainsi qu’un jour j’ai désiré moi aussi être mère.

 

Après mon mariage, lorsque j’ai pressenti que mon corps n’était plus le même, un frisson de plaisir m’a parcouru en attente d’une certitude.  Toi mon bébé, garçon ou fille, tu étais le prolongement de notre amour.  Tu ne m’as pas rendu malade comme beaucoup d’autres mères l’ont été.  Je n’ai pas eu de goût spécial, mais je te sentais là, tout en moi, et mon cœur éclatait de joie. 

 

Ainsi les mois passèrent et puis, un jour, tu t’es fait reconnaître de façon à ce que je ne t’oublie jamais.  Tu bougeais en moi.  Quelle merveilleuse force de la nature, toute simple.  Je prenais plaisir à soulever ma blouse de maternité pour suivre des yeux ton déplacement.   Je plaçais ma main son mon ventre pour sentir tes mouvements.  Je te portais déjà dans mon cœur.  Tu possédais déjà une force incroyable.  Tu savais te faire aimer bien avant  ton arrivée dans notre monde. Même lorsque tu me tenais réveiller durant la nuit, la sensation que me procuraient tes déplacements était indéfinissable. Je me sentais belle, je me sentais femme. Parfois lorsque j’étais fatiguée, je me berçais et je chantais pour toi seul ‘mon bébé d’Amour’, tout en te caressant de mes mains. Probablement que tu devais m’entendre car après quelques instants, tu t’endormais et tout devenait calme.  Je peux t’avouer que ce sont des moments privilégiés que nous les femmes avons de vous porter et de ressentir toutes les joies et les peines que nous procure l’attente de votre naissance.

 

La maternité, c’est un regroupement de moments qui m’a semblé parfois irréel.  Porté la vie en soi, c’est magique.  Certainement que l’accouchement n’est pas toujours facile, mais l’attente est enfin récompensée.  Te voir, toi, ce petit être qui était notre prolongement, était en soi un miracle et lorsque je t’ai serré dans mes bras la première fois, j’en ai pleuré de joie. Après t’avoir réchauffé de nombreux mois dans mon ventre, je n’étais plus la seule à t’enrober de mon amour.

 

Mes deux Amours : Martine 21 mois, Claude 3 jours

 

Merci mon Dieu de m’avoir permis de vivre deux fois ces moments intenses. Je suis la plus heureuse des femmes.

 

Lise Jolin♥

Bonne Fête des Mères à toutes. 


Mots-clés: Mère Femme Bébé Enfant Naissance Miracle



signets:



Visionner 1 - 2 de 2 Commentaires





*** Planète Généalogie ***