RÉSEAU PLANÈTE QUÉBEC : Planète Québec - Ma Planète - Planète Généalogie - Planète Cuisine
Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !
SIGNETS
29 369 122 données


Coffret 6 volumes des Trésors


Prix: 79.99



BLOGUES  
 
RSS
HISTOIRE DE LA CONSTRUCTION NAVALE AU QUÉBEC - PETITE BIBLIOGRAPHIEDÉTAILLÉE
Ajouté le 09/08/2015 16:26:12 par CGagnon
HISTOIRE DE LA CONSTRUCTION NAVALE AU QUÉBEC - PETITE BIBLIOGRAPHIE DÉTAILLÉE

[BÉLANGER, DIANE]; LA CONSTRUCTION NAVALE À SAINT-LAURENT, ÎLE D’ORLÉANS. Saint-Laurent Î.O., Bibliothèque David Gosselin, 1984, 8½ x 11 pouces, XII, 149 pages. Broché, couvertures souples illustrées, abondantes photographies historiques, cartes et plans. Ce livre fait connaître l’importance de la construction navale à Saint-Laurent, Île d’Orléans. Quelques titres de cet ouvrage : Le cabotage au Québec; Les chalouperies de Saint-Laurent; Les chaloupes à Lapointe; La construction d’une chaloupe; Le chantier maritime de François-Xavier Lachance; La construction des «Whalers»; Les navires des Coulombe; Le «Vapeur Saint-Laurent»; La construction; La scie à ruban; Le lancement; Le transport des fraises; Les excursions; La vie à bord; Principales étapes de la construction, Le chantier maritime de Saint-Laurent; Les belles années des goélettes; Les expériences en mécanique; Des chaloupes renversantes; les «bateaux de cuivre»; etc. Cartes et plans: Carte de Gédéon de Catalogne, 1712 et carte de Nicolas Bellin, 1761 / Carte des sites de construction navale dans la paroisse de Saint-Laurent / Cartes de certaines chalouperies de la paroisse de Saint-Laurent / Plans et coupe centrale de «l’Orléans» / Etc.

{CAP-AUX-DIAMANTS}; Numéro 74, Été 2003 – QUÉBEC MARITIMES : CANOTS, BARQUES, VERCHÈRES, PHARES, ÉPAVES. Québec, les Éditions Cap-aux-Diamants Inc., 2003, 8½ x 11, 76 pages. Revue brochée sur papier de qualité supérieure, couverture souple illustrée, photos, illustrations, portraits. Contenu : Le «Royal William», un vapeur légendaire de Québec, par Mario Béland / «Verchères les chaloupes!», par Danielle Pigeon / Naviguer au temps de la Nouvelle-France – Canots d’écorces et barques, par Armand Therrien / Gens du pays, gens du fleuve, par Sonia Chassé et Martine Bélanger / Les écueils du Saint-Laurent – Le témoignage des épaves, par Marc-André Bernier / Les phares des Îles de la Madeleine, par Jason Bent / 1942 : Alerte dans le Saint-Laurent! Par André Kirouac.

[CASTONGUAY, JACQUES]; LA SAGA DE LA NAVIGATION À QUÉBEC ET SUR LE SAINT-LAURENT. Sillery, Septentrion, 2007, 15,5 x 23 cm, 123 pages. Broché, photos, portraits, plans, cartes, fac-similés. Titres des chapitres : Les autochtones, premiers navigateurs du Saint-Laurent / Les drakkars des Vikings également dans le Saint-Laurent / Jacques Cartier et les voiliers du roi à Stadaconé (Québec) / Pour Samuel de Champlain, 21 traversées de l’Atlantique / Quatre flottes de voiliers armés pour s’emparer de Québec / Des voiliers construits à l’étranger mais aussi à Québec / Un fleuve majestueux, redoutable et grandement sécurisé / L’utilisation mécanique de la vapeur transforme la navigation sur le Saint-Laurent / L’Empress of Ireland et l’Helvétia sombrent à l’est de Rimouski / Le nouvel Empress of Britain : un super paquebot et un champion / La vie des Québécois sur les paquebots des années 1930 / Des sous-marins dans le fleuve durant les deux guerres mondiales / Une destination privilégiée des navires de croisières, des navires marchands et des bateaux de plaisance.

[DUBÉ, FRANÇOISE; GENEST, BERNARD]; CHALOUPERIE GODBOUT : BOUTIQUE ET INSTRUMENTATION, SAINT-LAURENT, ILE D'ORLÉANS. Québec, Ministère des affaires culturelles, Direction générale du Patrimoine, 1976, collection «Dossier» no. 19, 8¼ x 10¾ pouces, 169 pages. Broché, couverture cartonnée flexible, 57 illustrations d’outils et d’instruments anciens utilisés dans une chalouperie, plans. Ouvrage divisé en trois sections : la première identifie l’ensemble des biens inventoriés; la deuxième donne un aperçu historique; la troisième contient en plus du relevé du cadre physique, un catalogue de la totalité des outils et instruments inventoriés dans la boutique de la chalouperie Godbout. Les annexes I à VI contiennent des transcriptions d’actes notariés.

[LÉVESQUE-BABIN, OLIVETTE]; HISTOIRE ET GÉNÉALOGIE DES FAMILLES «ROY ET TREMBLAY Pascal» -- CONSTRUCTION DES NAVIRES À LA BAIE DES HA! HA! La Baie, chez l’auteur, 1995, 20 x 25 cm, 342 pages. Broché, couverture souple illustrée, illustrations, photos, cartes et plans, fac-similés, portraits, notes et références bibliographiques à la fin de chaque chapitre. Abondantes notes généalogiques et historiques sur de nombreuses familles Tremblay. Ce livre nous révèle un fait peu connu : il s’est construit des navires au Saguenay. L’auteur consacre les pages 89 à 160 à la construction navale à Québec, St-Roch et à la Baie des Ha! Ha!

[MATHIEU, JACQUES] ; LA CONSTRUCTION NAVALE ROYALE À QUÉBEC 1739-1759. Québec, Société historique de Québec, 1971, collection «Cahiers d’Histoire» no 23, 15 x 23 cm, XVI, 110 pages. Broché, couverture souple, portrait, cartes et plans dépliants, carte, croquis. Étude à caractère scientifique dans une forme littéraire des plus intéressantes, aisée à lire et facile à comprendre. On y apprend tout sur les entreprises du Roy pour la construction de vaisseaux en Canada : Détails, plans et emplacements des chantiers ; L’approvisionnement en bois de la forêt canadienne ; La main d’œuvre et les gens de métier ; René-Nicolas Levasseur, constructeur. Sept appendices complètent cet ouvrage : A) Principaux types de navires utilisés sous le régime français ; B) Liste des explorations ; C) Liste des exploitations ; D) Rapport de Duhamel de Monceau sur les bois du Canada ; E) Fournisseurs et ouvriers des chantiers du roi ; F) Liste et caractéristiques des navires construits pour le roi, 1739-1759 ; G) Liste des navires construits à Québec par des particuliers. On trouve quatre grandes illustrations dépliantes: L’une intitulée : Démonftration de toutes les pièces qui entrent dans la Consftruction d’un VAISSEAU; l’autre intitulée : Plan du chantier du Vaifsau du Roy le Canada, Et de ses Environs avec le projet de celui qu’on doit construire y ayant Suprimé les Maisons aceptés Par le Roy En mil Sept cent Quarante deux. La troisième intitulée : Plan, Profil et Élevation des Forges du Roy Située À Québec Proche le Quai, Levé le 30 septembre 174 9 – fait à quebec le 3 octobre 1749 – Chauffegros de Lery. La dernière intitulée : Plan du Cul de Sac dans la Basse ville de Québec fait à québec le 1 octobre 1744 par Chauffegros de Lery.

[ROULEAU, MARC]; LA CONSTRUCTION NAVALE À QUÉBEC ET À NEUVILLE AU XIXe SIÈCLE suivi du JOURNAL DE JOS ANGERS dit STÉGUY, MAÎTRE CHARPENTIER AU CHANTIER DE H. DUBORD À NEUVILLE (1865). Neuville, chez l’auteur, 1993, 15 x 23 cm, 230 pages. Broché, couverture souple illustrée, photos, illustrations, plans, fac-similés, bibliographie. Ce livre présente un document inédit, l’année 1865 du « Journal de Jos Angers dit Stéguy » maître charpentier au chantier maritime de Hyppolite Dubord, à la Pointe-aux-Trembles de Québec ou Neuville. Ce journal nous montre les difficultés financières des constructeurs de navires de la région de Québec. Il nous fait connaître Hyppolite Dubord, marchand, homme d’affaires, politiciens et constructeur de navires. On découvre la forte personnalité de Jos Angers, meneur d’homme, son sens social et son humanisme. Le maître charpentier nous décrit non seulement l’ouvrage qui se fait au chantier, mais il nous fait connaître également la condition des travailleurs tant dans leur milieu de travail que dans la vie du village. Afin d'aborder le texte du « Journal » avec une bonne connaissance du milieu et de l’époque, l’auteur fait un historique de la construction navale à Québec au XIXe siècle. Un chapitre illustré de dessins des diverses étapes de la construction des navires à l’époque permet au lecteur de bien suivre le « Journal ». Enfin, les « Livres des Jobs des navires BRIDGITT et CALUMET », présenté en appendice, nous montrent le coût de la construction de ces deux navires ainsi que les salaires payés aux ouvriers.

[REID-MARCIL, EILEEN]; ON CHANTAIT «CHARLEY-MAN» LA CONSTRUCTION DE GRANDS VOILIERS À QUÉBEC DE 1763 À 1893. Sainte-Foy, Les Éditions GID, 2000, 25 x 21 cm, 470 pages. Broché, couverture souple illustrée, plus de 250 illustrations, photos, portraits, fac-similés, tableaux et graphiques, 13 cartes, 10 plans de chantiers navals, volumineuse bibliographie. Le livre le plus complet sur le sujet: Le commerce du bois, le contexte historique de Québec, les constructeurs, l’emplacement des chantiers à partir du régime français (sur la rive nord, à Saint-Roch, à Saint-Sauveur, sur la rivière Saint-Charles, sur la rive sud du Saint-Laurent, à l’Île d’Orléans), les chantiers et leurs installations (cale, carénage, scieries, traçage, forge, chaufferie, ateliers des artisans, chaudronnerie, hangars, clôtures, estacades, etc.), l’administration des chantiers (la main d’œuvre, les prix, etc.), les matériaux et l’armement (le bois, le fer et les autres métaux), les métiers de la construction navale (scieur de long, charpentier, poseur de bordé, calfat, menuisier, sculpteur, forgeron, peintre, doreur, vitrier, poulieur, fabricant de mât, fabricant de pompe, cordier, voilier, gréeur, etc.), les outils utilisés et les méthodes de construction, les voiliers et les événements marquants, et plus encore. L’ouvrage comprend également six appendices : A) La liste des grands constructeurs de navires (nom, naissance et décès, dates du premier et du dernier navire, nombre de navires construits, tonnage); B) La liste des grands voiliers construits dans les limites de port de Québec de 1765 à 1893 (nom jauge, gré, dimensions, constructeur); C) La liste des grands voiliers construits en dehors des limites du port de Québec avec cartes à l’appui; D) La liste des chantiers navals et constructeurs de la région de Québec; E) Fac-similés de 18 documents anciens; F) Une liste de 20 actes notariés et autres documents. Index des navires et index général.

[REID-MARCIL, EILEEN] ; L’EXTRAORDINAIRE DE CHARLES WOOD : LE COLUMBUS ET LE BARON OF RENFREW, DEUX GRANDS NAVIRES-RADEAUX DE BOIS. Québec, les Édition GID, 2011, 15 x 22,5 cm, 91, [3] pages. Broché, illustrations, croquis, plans, nombreuses cartes, fac-similés. Alors qu'elle effectuait des recherches à la bibliothèque Mitchell à Glasgow, Eileen Reid Marcil est attirée par un document rédigé par Charles Wood qui avait écrit son point de vue sur l'histoire de grands voiliers construits à l'île d'Orléans, le Columbus et le Baron of Renfrew. Il ne lui en fallait pas plus pour entreprendre et poursuivre des recherches minutieuses sur l'extraordinaire exploit de Charles Wood de construire ces deux gigantesques navires-radeaux à l'anse du Fort. Dans ce deuxième livre d'une collection sur la construction navale à Québec au XIXe siècle, Eileen Reid Marcil nous raconte comment Charles Wood a acquis une place dans l'histoire du port de Québec et de la construction navale ailleurs dans le monde.
 
(Préparée à partir du catalogue d’un bouquiniste).

Mots-clés: Navigation Construction Chalouperie Bateaux Québec Maritime



signets:






*** Planète Généalogie ***