RÉSEAU PLANÈTE QUÉBEC : Planète Québec - Ma Planète - Planète Généalogie - Planète Cuisine
Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !
SIGNETS
29 369 122 données


Coffret 6 volumes des Trésors


Prix: 79.99



MENU:  




Hans Schmidt




Lutteur


Lignée du jour
par Lignee_du_Jour
 
 
Hans Schmidt



Lutteur

Né le 7 février  1925 à St-Pierre de Joliette sous les noms de Guy Larose.  Fils de Arthur Larose et de Louise Lord.  Il est décédé le 26 mai 2012.

Il fut policier de Longueuil.

Larose a utilisé un arrière-plan dans la lutte amateur à percer dans l'industrie pro après la Seconde Guerre mondiale, la lutte comme un babyface sous son propre nom avec un succès modeste au début. [2] Puis, en 1951, la région de Boston promoteur Paul Bowser, qui pensait le grand , naturellement chauve franco-québécois ressemblait à un Allemand, lui rebaptisé Schmidt Hans. Jouer le caractère d'une «allemande mal», Schmidt est devenu l'un des premiers grands talons de lutte télévisée dans les années 1950, l'élaboration de la haine des fans comme il a lutté de leurs héros américains babyface de la quadrature du cercle. Dans le 1998 A & E documentaire L'histoire Unreal de la lutte professionnelle, Hans Schmidt a été étiqueté «le méchant classique étrangère» - puisant dans s'attarder sentiment anti-allemand en Amérique après la Seconde Guerre mondiale, Schmidt était un précurseur de nombreuses personnalités de la lutte d'autres utilisé avec succès le «anti-américaine étranger" truc pour faire enrager la foule, comme Nikolai Volkoff et The Iron Sheik.

Surnommé The Terror Teuton, Schmidt a lutté le style d'un rugueux, agressive règle-brise.  Il a souvent terminé ses adversaires avec un backbreaker, et était aussi connu pour utiliser la piledriver ainsi. Lutteurs collègues a rappelé qu'il aimait à travailler raide sur eux, en particulier avec ses bottes, une pratique qui lui a valu le surnom de "Footsie".

Schmidt a lutté dans les territoires partout en Amérique du Nord, mais c'était un nom particulièrement important dans les Chicago, Milwaukee et Toronto. En 1954, il a été si bien haï par le public wrestling qu'il a tourné "Nature Boy" Buddy Rogers dans un visage tout simplement en luttant un match contre lui. Il a déclaré plus tard que, à l'apogée de sa carrière, entre les événements en direct et des enregistrements télé, il se débattait jusqu'à huit matchs par semaine. [4]

Schmidt a lutté Lou Thesz à plusieurs reprises pour le NWA World Heavyweight Championship, et face à de nombreux autres légendes de l'époque tels que Verne Gagne, Antonino Rocca et Whipper Billy Watson. Il a été naturellement conclu un partenariat dans l'action tag team avec d'autres «mauvais allemand» lutteurs autour de l'époque, tels que Karl von Hess et Ludwig von Krupp. Il a également souvent fait équipe avec Dick tag Brower "Le Bulldog». Dans le sillage du succès de Schmidt à l'élaboration de la chaleur du talon, d'autres lutteurs ont gimmick le «talon d'allemand et il a poussé de plus grands extrêmes avec pas de l'oie, saluant fasciste et l'utilisation de l'iconographie nazie. Schmidt n'a jamais pris à ce niveau lui-même, mais il était connu pour porter un casque à l'anneau plus tard dans sa carrière.

Vers la fin de sa carrière dans les années 1970, Schmidt a travaillé autour de la région de Montréal, encore un talon, mais présenté comme originaire de Chicago. Guy Larose a passé ses années de retraite dans le nord des Laurentides, de Montréal jusqu'à sa mort le 26 mai 2012. Il est survécu par deux enfants ainsi que son épouse et beaux-enfants.




Exclusif à Planète Généalogie et Histoire
© Planète Généalogie et Histoire







 

  Archives





*** Planète Généalogie ***