RÉSEAU PLANÈTE QUÉBEC : Planète Québec - Ma Planète - Planète Généalogie - Planète Cuisine
Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !
SIGNETS
29 369 122 données


Coffret 6 volumes des Trésors


Prix: 79.99



MENU:  


Henri Bourassa

Fondateur du Devoir
Par Robert L'heureux
Lignée du jour
par Lignee_du_Jour
 

Né le 1er septembre 1868 à Montréal.  Fils de Napoléon Bourassa et de Marie-Julie-Arzélie Papineau.  Il avait épousé à Sainte-Adèle, le 4 septembre 1905, Joséphine Papineau, fille de Godfroy Papineau et de Marie-Alexina Beaudry.  Il est décédé à Outremont, le 31 août 1952, et inhumé à Montréal, dans le cimetière Notre-Dame-des-Neiges, le 4 septembre 1952.

 

Fondateur du journal Le Devoir

Il fit ses études à l'école Archambault, à l'école du Plateau en 1881, à l'École polytechnique de Montréal en 1885, et au collège Holy Cross en 1886, à Worcester, dans l'État du Massachusetts.

De 1892 à 1895, il fut propriétaire et éditeur du journal l'Interprète, publié à Clarence Creek en Ontario. Participa à la fondation du Nationaliste en 1904, pour lequel il fut journaliste jusqu'en 1910. Fondateur et directeur du quotidien nationaliste le Devoir de 1910 à 1932.

Il fut maire de Montebello de 1889 à 1894. Élu député libéral à la Chambre des communes dans Labelle en 1896.  Maire de Papineauville en 1897. Démissionna comme député le 26 octobre 1899 pour protester contre l'envoi d'un contingent militaire canadien en Afrique du Sud sans consultation des représentants du peuple. Réélu au fédéral, sans opposition, député libéral dans Labelle à l'élection partielle du 18 janvier 1900. Réélu en 1900. Participa avec Olivar Asselin à la fondation de la Ligue nationaliste en 1903. Réélu en 1904. Démissionna le 29 octobre 1907 comme député fédéral pour se présenter candidat indépendant dans Bellechasse à l'élection partielle provinciale du 4 novembre 1907; il fut défait. Élu député de la Ligue nationaliste à l'Assemblée législative dans Saint-Hyacinthe et dans Montréal no 2 aux élections de 1908. Démissionna du siège de Montréal no 2 le 11 mars 1909. Ne s'est pas représenté en 1912. Élu député indépendant à la Chambre des communes dans Labelle en 1925. Réélu en 1926 et sans opposition en 1930. Défait en 1935. Appuya le Bloc populaire lors de la crise de la conscription.




 

  Archives





*** Planète Généalogie ***