RÉSEAU PLANÈTE QUÉBEC : Planète Québec - Ma Planète - Planète Généalogie - Planète Cuisine
Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !
SIGNETS
29 369 122 données


Coffret 6 volumes des Trésors


Prix: 79.99



MENU:  


Jean Drapeau
Montréal
Par Michel Amyotte
Lignée du jour
par Lignee_du_Jour
 

Né le 18 février 1916 à Montréal, fils de Napoléon Drapeau et de Alberta Martineau.  Il a épousé à Ste-Philomène de Montréal, le 26 juin 1945, Marie-Claire Boucher.

Il a fait ses études aux écoles St-Jean-de-Brébeuf et Le Plateau. Étudiant à l'Université de Montréal, il obtient son diplôme en sciences sociales, et plus tard en sciences économiques et politiques en 1937, ainsi qu'un diplôme de bachelier ès arts l'année suivante. De 1938 à 1941, il étudie le droit et se distingue particulièrement en droit pénal et commercial et en droit des sociétés. Attiré par la politique, il s'y lance en 1942 et perd alors les élections complémentaires au fédéral. Il brigue à nouveau les suffrages aux élections provinciales où il subit une amère défaite à Montréal (1944). En 1949, il s'illustre comme avocat des grévistes de l'amiante à Asbestos. L'année suivante, il accepte d'être avocat des requérants dans l'enquête sur la corruption de la police de Montréal. En 1954, après la retraite de Camilien Houde, il se porte candidat à la mairie de Montréal et est élu pour la première fois à l'âge de 39 ans. Il est défait lors des élections de 1957. En 1960, en prévision de l'élection imminente, il fonde le Parti civique de Montréal avec une équipe de conseillers municipaux et il reprend le pouvoir en octobre de cette année-là. Jean Drapeau et le parti civique garderont le pouvoir 26 années consécutives.

Sous le terme de Drapeau, la métropole provinciale à une ville mondialement connue. Son influence est énorme et il met de l'avant des projets grandioses pour l'avancement des arts, des sports et de la culture. Il souhaite que tous les Montréalais soient fiers de leur ville. Sous sa gouverne sont réalisés la Place des Arts, le métro, l'Exposition universelle de Terre des Hommes en 1967, les Jeux olympiques de 1976 et les premières Floralies internationales en Amérique du Nord (1980). Il fait de Montréal un lieu privilégié d'expositions prestigieuses : Ramses II et son temps, Trésors et splendeurs de Chine, puis l'Or des Traces. Malgré les critiques entourant les coûts de ses réalisations, Jean Drapeau occupera ses fonctions jusqu'en 1986, alors que des problèmes de santé l'obligent à céder sa place à la mairie de Montréal. En décembre 1986, il est nommé ambassadeur spécial auprès de l'UNESCO, à Paris, par le gouvernement canadien.

Durant sa carrière, Jean Drapeau a reçu plusieurs distinctions honorifiques et doctorats honoris causa des universités de Moncton, Montréal, McGill, Sir Georges Williams, Laval et de l'Institut Goswell. En 1965, il reçoit le trophée du Canadien qui a le plus contribué au développement industriel du Canada. En 1967, il est médaillé d'or de l'Institut d'architecture du Canada et nommé compagnon de l'Ordre du Canada. En 1984, il est nommé commandant de la Légion d'honneur en France.

Jean Drapeau est décédé le 12 août 1999 à Montréal.

Lignée effectuée avec LIGNÉE-GED

 




 

  Archives





*** Planète Généalogie ***