RÉSEAU PLANÈTE QUÉBEC : Planète Québec - Ma Planète - Planète Généalogie - Planète Cuisine
Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !
SIGNETS
29 369 122 données


Coffret 6 volumes des Trésors


Prix: 79.99



MENU:  


Justine Lacoste
Fondatrice
Hopîtal Ste-Justine
Lignée du jour
par Lignee_du_Jour
 

Née le 1er octobre 1877.  Fille de Alexandre Lacoste et de Marie-Louise Globensky.  Elle a épousé Louis De Gaspé Beaubien à St-Jacques de Montréal le 25 octobre 1899.

Elle met en oeuvre le projet de fonder un hôpital pour enfants. Reconnue pour sa générosité, elle accueille régulièrement sous son toit ses neveux et nièces ou parents malades ou vieillissants.

Sa rencontre avec Irma Levasseur, première femme médecin francophone au Québec, permet à leur projet commun de doter Montréal d'un hôpital de prendre forme. En 1907, elles accueillent un premier patient à leur hôpital situé sur la rue Saint-Denis, près de Roy.

En mai 1908, l'établissement déménage sur la rue Delorimier, au coin de Rachel. Il compte 34 lits, soit 22 de plus que le premier hôpital. Elle devient rapidement experte dans l'art de solliciter des fonds et de l'aide, de recruter des médecins et des bénévoles; si bien que le troisième hôpital, situé sur la rue Saint-Denis, passe de 60 à 300 lits entre 1914 et 1923.

Avec les besoins toujours grandissants, la fondatrice rêve d'un hôpital plus grand qui deviendrait aussi un institut pédiatrique universitaire. Toujours sous sa direction, c'est en 1951 que débute la construction du nouvel hôpital, situé chemin de la Côte Sainte-Catherine. Il sera doté de 800 lits et affilié à l'Université de Montréal, ce qui en fait un des centres pédiatriques les plus importants au Canada.

En 1966, avec le nouveau régime d'assurance-maladie et la syndicalisation des employés du secteur de la santé, elle se retire de la direction de l'hôpital après 60 ans de services ininterrompus. Son oeuvre est colossale: grâce à sa ténacité, des milliers d'enfants peuvent bénéficier chaque année d'excellents soins hospitaliers.

L’hôpital Sainte-Justine pour enfants malades déménage le 20 octobre 1957 de l’édifice de la rue Saint-Denis à son emplacement actuel, sur le chemin de la côte Sainte-Catherine à Montréal. L’inauguration a lieu le 9 novembre. Le cardinal Léger bénit alors chacune des salles de l’hôpital qui compte plus de 800 lits.

Quelques mois plus tôt, Germaine Parizeau, secrétaire-trésorière de l’hôpital Sainte-Justine, précise comment se déroulera le déménagement. Germaine Parizeau est aussi la mère du futur premier ministre du Québec, Jacques Parizeau.

Même si l’hôpital Sainte-Justine n’en est pas à son premier déménagement, celui de 1957 sera le plus important. Fondé en 1907, l’hôpital s’installe en 1908 à l’angle des rues De Lorimier et Rachel. Alors qu'il obtient en 1914 son premier contrat d’affiliation à l’Université Laval de Montréal – devenu l’Université de Montréal en 1919 –, l’hôpital déménage rue Saint-Denis. Entre 1922 et 1927, grâce à la construction d’une nouvelle aile, le nombre de lits passe de 150 à 300.

Présidente et cofondatrice de l’hôpital, Justine Lacoste-Beaubien a 80 ans lorsqu’elle coordonne le déménagement des enfants malades vers le nouvel établissement. Un défilé de près de 35 ambulances transporte les jeunes vers l’hôpital ultramoderne du chemin de la côte Sainte-Catherine.

Justine Lacoste-Beaubien, le premier ministre Maurice Duplessis, le maire de Montréal Sarto Fournier, ainsi que le cardinal Paul-Émile Léger et de nombreuses religieuses sont présents lors de l’inauguration du 9 novembre 1957. L’événement souligne aussi le cinquantième anniversaire de l’hôpital.

• Les travaux et la campagne de financement pour la construction de l’hôpital débutent en 1951. Le nouvel établissement est bâti au coût de 30 millions de dollars. En déménageant, l’hôpital Sainte-Justine, qui accueille de nombreux internes, se rapproche de l’Université de Montréal.

• Le nom de Sainte-Justine fut attribué à l’hôpital en l’honneur de la martyre vénérée à Padoue en Italie. Les Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie, qui eurent Mme Lacoste comme pensionnaire, possédaient une relique de cette sainte.

• Le Children’s Memorial Hospital, fondé en 1904 à Montréal, aura aussi comme mandat de soigner des enfants malades mais desservira une clientèle surtout anglophone. Ce centre de santé, rebaptisé l’Hôpital de Montréal pour enfants, est affilié à l’Université McGill.

• Depuis 1957, l’hôpital Sainte-Justine a continué de grandir. Il s’est doté d’un centre de recherche en 1973. En 1995, l’Hôpital Sainte-Justine devient le Centre hospitalier universitaire mère-enfant. Le CHU Sainte-Justine est désormais un centre de soins, de recherche et d’enseignement reconnu mondialement en pédiatrie et en périnatalité.





 

  Archives





*** Planète Généalogie ***