RÉSEAU PLANÈTE QUÉBEC : Planète Québec - Ma Planète - Planète Généalogie - Planète Cuisine
Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !
SIGNETS
29 369 122 données


Coffret 6 volumes des Trésors


Prix: 79.99



Nicole
PROFIL   MES PHOTOS   MES BLOGUES   MON LIVRE D'OR   MES AMIS   MES FAVORIS   MES VIDÉOS  
 


Visionner 1 - 9 de 9 Blogues.


Éphémérides nov 1885
Ajouté le 11/01/2011 16:47:03

ÉPHÉMÉRIDES NOVEMBRE 1885

Extraits de L’Almanach du Peuple 1887

 

 

  1. Son Éminence le cardinal Manning[1] et quatorze évêques catholiques lancent un manifeste contre les écoles mixtes.
  2. À Montréal, départ du premier train du Pacifique pour les montagnes Rocheuses
  1. Collision entre trois vapeurs, à Lawrenceburg, Ind.; 7 hommes et 40 chevaux sont            &nb sp;   

noyés

  1. Le lieutenant-gouverneur de la province d’Ontario ordonne que tous les employés            &nb sp;                         &nb sp;                         &nb sp;            

      du gouvernement soient vaccinés.

9.   Naufrage de « l’Algoma »[2] dans le lac Supérieur ; trente-deux personnes sont   

noyées.

10. Nouveau sursis accordé à Riel.

11. Mort du Rév. Simon Lonergan,[3] curé de Ste-marie de Montréal, à l’âge de 44 ans.

13. Requête de 16 députés du district de Montréal aux ministres fédéraux, demandant

      la grâce de Riel.

16. Exécution de Louis Riel à Régina. Démonstrations hostiles à Ottawa, Québec et

      Montréal ; le soir les ministres fédéraux sont pendus en effigie ; immense excita-

      tion dans toutes les parties du pays.

18. Service funèbre pour Louis Riel, à l’église Ste-Brigide de Montréal.  Prières  

      publiques dans les églises de la ville de Québec pour le repos de son âme.

19. Au Cabinet de Lecture Paroissiale, assemblée préliminaire du nouveau parti

      national, destiné à renverser le gouvernement.

22. Immense assemblée sur le Champ de Mars à Montréal, 30,000 personnes

      présentes ; grand nombre d’orateurs adressent la parole ; le gouvernement bafoué

      et condamné. Premières étapes du parti national.

27. Exécution de Simmons[4] à London, Ont., condamné pour avoir tué son amante.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



[1] Henry Edward Manning prêtre anglican, il se convertit au catholicisme http://fr.wikipedia.org/wiki/Henry_Edward_Manning

 

 

[3] Simon Pierre Lonergan

[4] Benjamin Simonds  http://members.shaw.ca/canada_legal_history/on_notes.htm#ancaster 

   Voir exécutions au Canada de 1867 à 1962 http://www.capitalpunishmentuk.org/canada.html

 

 

 

 

Mots-clés: éphémérides Histoire Almanach-du-Peuple 1886


Éphémérides Octobre 1885
Ajouté le 10/04/2011 16:59:18

ÉPHÉMÉRIDES OCTOBRE 1885 1

Extraits de L’Almanach du Peuple 1887

 

 

 6. Ouverture de l’exposition à Sherbrooke par le lieutenant-gouverneur Masson2.

 

 

 7. À Halifax, lancement du premier navire à quatre mats construit au Canada,  

     appartenant à l’hon. McLelan ministre des finances.

 

 

10. Grands dégâts au Labrador, à la suite d’une violente tempête ; 90 bateaux brisés et

      700 pêcheurs noyés.

 

 

13. Sursis accordé à Riel jusqu’au 26 courant

 

 

16.  Messe chantée au nom du barreau de Montréal, pour la cessation de l’épidémie

      variolique3.

 

 

19. Départ de son Honneur le maire Beaugrand4 et sa dame pour New-York.

 

 

24. M. F. X. Lemieux, un des avocats de Riel, demande au gouvernement de nommer

      une commission pour s’enquérir de l’état mental de Riel5.

 

 

27. À Montréal, funérailles de feu Dominique Boudrias, ancien professeur de L’École

      normale Jacques-Cartier.

 

 

28. Le bureau de la santé de Québec ordonne de faire fumiger toutes les malles venant

      des endroits infectés de la variole.

 

 

28. Ouverture de la Cour Criminelle à Toronto

 

 

29. Le docteur Pasteur6 expose à l’Académie des sciences à Paris, sa théorie et ses

      procédés pour la guérison de la rage.

 



1Dans l’Almanach du Peuple de l’année 1887, on retrouve les éphémérides des neuf premiers mois de l’année 1886 suivis des trois derniers mois de l’année 1885.  Il n’y a donc pas d’erreur dans l’énoncé du titre.

3 Variole en 1885 : Livre très intéressant sur le sujet « Montréal au temps du grand fléau / l’histoire de l’épidémie de 1885 » de Michael Bliss http://grandmechanlivre.canalblog.com/archives/2010/03/04/17115540.html

Mots-clés: 1885 Éphémérides Almanach Du Peuple


Sept. 1886 Éphémérides
Ajouté le 08/28/2011 12:08:36

ÉPHÉMÉRIDES – SEPTEMBRE 1886.

Extraits de L’Almanach du Peuple de l’année 1887

 

 

  1. Pendant 10 jours, tremblements de terre dans les états de Georgie, Caroline, Kentucky, Pensylvanie, etc. ; la ville de Charleston C. du S.1, complètement détruite ; dommages énormes : 20 millions

 

 

  1.  Ouverture du grand bazar de la cathédrale de Montréal, par Mgr Fabre.

 

 

6.        Grande manifestation des sociétés ouvrières à New-York, Brooklyn, Boston,  

             Chicago, et Milwaukee2 

    

7.        Dîner offert par le lieutenant-gouverneur Masson3 au contre amiral Vignes4, de la

            &nb sp; frégate française La Minerve5, en rade à Québec            &nb sp;          

 

 

8.        Le lord-maire6 de Londres fait appel à la charité publique en faveur des victimes

       des tremblements à Charleston.

 

 

  1.  À Québec, mort de l’honorable A.J. Duchesnay. (Antoine Juchereau Duchesnay)

 

 

      23.  À St-Joseph de Lévis, pose de la dernière pierre du bassin de radoub, par sir

             H. Langevin, ministre des travaux publics.7 

      28. Ouverture de l’exposition à Sherbrooke par le lieutenant-gouverneur Masson.

 

 

      29. Crowfoot8 (Pied de Corbeau), grand chef des pieds Noirs du Nord-Ouest, visite le

            bazar de la cathédrale, accompagné de son frère Trois Bœufs et du Rév. P.     

            Lacombe9.  Grande Réception.  Adresse de bienvenue

    

 

 



1  Plusieurs séismes se sont produits dans le passé dont le plus grave, de magnitude 7,3, a détruit Charleston en Caroline du Sud en 1886, faisant 60 morts.  http://www.rsr.ch/#/info/les-titres/monde/3347995-un-seisme-secoue-washington-et-new-york.html

7 En 1880, 225 hommes sont engagés pour excaver le site de la future cale sèche. La   première pierre fut posée par le gouverneur général du Canada, le marquis de Lorne, le 17 juin. La cale sèche sera gérée par Georges Davie. Les années 1880 marquent le début et l'expansion du chantier Davie de Lauzon. La construction sera terminée en 1886.  La cale sèche Lorne fut nommée en l'honneur du marquis de Lorne, gendre de la reine Victoria. Sa construction est évaluée à 90 000,00$  http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_la_ville_de_L%C3%A9vis

Mots-clés: 1886 Héphémérides


Ephémérides avril 1886
Ajouté le 04/09/2011 15:46:44

EPHEMERIDES – AVRIL 1886.

 

 

2. Elévation considérable du niveau de l’eau à Montréal ; inondation dans le village de

    Châteauguay, causée par la débâcle de la rivière.

3. Emeutes sérieuses à Milan.

4. Continuation des grèves aux Etats-Unis ; combat entre les grévistes et la police ;

     plusieurs hommes tués et blessés

5. Mort de l’abbé François Pilote, curé de St-Augustin. [1]

6. Débâcle de la rivière Saskatchewan.

8. A Londres, à l’ouverture du parlement impérial, Gladstone propose le bill du Home

    Rule pour l’Irlande. [2]

8. Ouverture de la session locale à Québec par le lieutenant-gouverneur Masson

12. Le Conseil Privé nomme quatre nouveaux juges pour la Cour Supérieure : l’honorable

      J.C.S. Wurtele, MM. C. Pelletier, Jules Larue et Alp. Ouimet.

13. Le R.P. Provost, O.M.I., nommé supérieur du collège d’Ottawa.

14. Terrible cyclone dans une partie des Etats-Unis ; pertes de vie ; dégâts, plus de

      $1,000,000.

15. A Worchester, Mass. Mort de Ferdinand Gagnon, propriétaire-directeur du

     Travailleur. [3]

17, 18, 19. Inondation à Montréal causée par la débâcle ; l’amas est arrêté pendant 3

          jours;  pertes, plusieurs millions (hauteur de l’eau, 44 pieds 4 pouces)

18. Assassinat de Mgr Isquierdo, archevêque de Madrid, par un prêtre apostat.

19. A Québec, instruction du procès de Marcotte, accusé du meurtre de Perrault à

      Deschambault.

20. Fin de la débâcle à Montréal.

21. Le canal Welland ouvert à la navigation. [4]

23. Mort du Rev. P.B Maguire, S.J., à Philadelphie, âgé de 68 ans.

24. Révolte des forçats au pénitencier de St-Vincent de Paul ; le préfet Laviolette et

      plusieurs gardes gravement blessés.

25. A l’église du Gésu, Montréal, présentation de la bannière du Sacré-Cœur au 65e

 

        bataillon.

26. 90e anniversaire de la naissance de l’empereur Guillaume.

29. Conférence de Mme Henri Greville à la salle Nordheimer. [5]

 

 

Ephémérides publiées dans « L’Almanach du Peuple » de l’année 1887

Mots-clés: Avril1886 éphémérides


1884 Tarif des Voitures de Louage dans la Cité de Montréal
Ajouté le 03/25/2011 16:05:47

Tarif des Voitures de Louage dans la Cité de Montréal

 

 

Extrait de « L’almanach du Peuple de 1884 »

 

 

VOITURES A UN SEUL CHEVAL

 

D’aucun endroit à un autre, pourvu que la course ne dépasse pas 20 minutes :

            1 ou 2 personnes, 25 cts ; 3 à 4 personnes, 50 cts

D’aucun endroit à un autre, pourvu que la course ne dépasse pas une demi-heure :

            1 ou 2 personnes, 40 cts ; 3 ou 4 personnes, 60 cts.

Lorsque la course dépassera le temps limité comme susdit, le prix sera à l’heure.

 

 

A L’HEURE

 

Pour la première heure :

            1 ou 2 personnes, 75 cts ; 3 ou 4 personnes, $1.00.

Pour chaque heure subséquente :

            1 ou 2 personnes, 60 cts ; 3 ou 4 personnes, 75 cts.

 

 

 

 

VOITURES A DEUX CHEVAUX

D’aucun endroit à un autre, pourvu que la course ne dépasse pas 20 minutes :

1 ou 2 personnes, 50 cts ; 3 ou 4 personnes 65 cts.

D’aucun endroit à un autre, pourvu que la course ne dépasse pas une demi-heure :

            1 ou 2 personnes, 65 cts ; 3 ou 4 personnes, 75 cts.

Lorsque la course dépassera le temps limité comme susdit, le prix sera à l’heure.

 

 

A L’HEURE

Pour 1 ou 2 personnes, $1.00 ; 3 ou 4 personnes, $1.25.

Les fractions d’heure seront chargées au prix de l’heure. Cependant on ne chargera pas moins qu’un quart d’heure lorsque la course dépassera l’heure.

Il sera accordé cinquante pour cent en sus du tarif pour les courses depuis MINUIT jusqu’à quatre heures du matin.

Le prix à l’heure s’applique à toutes les courses au-delà des limites de la cité, dès que l’engagement est passé dans les limites de la cité.

 

 

BAGAGE

Pour toute malle ou boîte portée sur l’une des voitures susdites :  10 cts.

Mais il ne sera rien chargé pour les sacs de voyage, valises, paquets que les passagers peuvent porter à la main.

 

 

J’ignore quel était le salaire pour un ouvrier ou un journalier à cette époque, pouvait-il se payer la location des voitures ?

 

 

 

Mots-clés: Montréal Voiture-à-cheval Transport


Télégraphe d'alarme à Montréal en 1870
Ajouté le 03/18/2011 13:53:02

J’ai eu la chance de recevoir d’anciennes parutions de « L’Almanach du peuple ».  Le premier date de l’année 1870 date de la parution du premier numéro. Il comprend 48 pages dans le format 5,5  X 3,75 po (13,5 X9,5 cm).

 

 

Je transcris tel quel, un texte au sujet des alarmes d’urgence à Montréal avant l’époque du téléphone et de l’électricité.  Vous trouverez à la toute fin, de quelle façon on repérait d’où venait l’appel.

 

TELEGRAPHE D’ALARME DE LA CITE DE MONTREAL

 Boîte.

No  1- Hôtel-de-Ville et Station de Police, Place Jacques-Cartier

No  2- Maison de Pompe, Quarré Dalhousie

No  3- Maison de Pompe, Palais-de-Justice

No  4- Coin des rues St-Gabriel et St-Paul

No  5- Coin des rues St-François-Xavier et St-Paul

No  6- Coin des rues St-François-Xavier et Notre-Dame

No  7- Coin des rues St-Sacrement et St-Pierre

No  8- Coin des rues Notre-Dame et McGill

No  9- Coin des rues McGill et St-Paul

No 12- Coin des rues Wellington et Queen

No 13- Coin des rues Welling et Dalhousie

No 14- Coin des rues Colborne et Ottawa

No 15- Coin des rues Wellington, McCord et Murray

No 16- Au Canal (Mill et Canal Works)

No 17- Aux ateliers du Grand-Tronc

No 18- Coin du marché St-Gariel

No 19- Coin des rues des Seigneurs et William

No 21- Coin des rues St-Joseph et Canning

No 23- Coin des rues St-Joseph et la Montagne

No 24- Coin de la rue St-Joseph et de la ruelle Dupré

No 25- Station de Police, Quarré Chaboillez

No 26- Coin des rues Ste-Geneviève et St-Antoine

No 27- Coin des rues du Cimetière et St-Antoine

No 28- Coin des rues la Montagne et St-Antoine

No 29- Coin des rues Guy et St-Antoine

No 31- Coin des rues la Montagne et Ste-Catherine

No 32- Coin des rues Peel et Sherbrooke

No 34- Coin de la rue Sherbrooke et de l’avenue du Collège McGill

No 35- Coin des rues Sherbrooke et Durocher

No 36- Coin des rues Brunswick et Dorchester

No 37- Coin des rues Lagauchetière et Beaver Hall

No 38- Maison de Pompe, rue Ste-Catherine

No 39- Coin des rues Bleury et Dorchester

No 41- Coin des rues Chenneville et Craig

No 42- Coin des rues St-Urbain et Dorchester

No 43- Coin des rues St-Urbain et Craig

No 45- Coin des rues St-Laurent et Lagauchetière

No 46- Coin des rues St-Laurent et Ste-Catherine

No 47- Coin des rues St-Laurent et Sherbrooke

No 48- Au jardin Guilbault

No 49- Maison de Pompe, rue des Allemands

No 51- Coin des rues Ste-Catherine et St-Denis

No 52- Coin des rues Sanguinet et Lagauchetière

No 53- Coin des rues St-Denis et Craig

No 54- Coin des rues Ste-Marie et Wolfe

No 56- Coin des rues Dorchester et St-André

No 57- Coin des rues Visitation et Craig

No 58- Station de Police, rue Panet

No 59- Coin des rues Panet et Ste-Catherine

No 61- Coin du Marché Papineau

No 62- Porte de la Prison, rue Ste-Marie

No 63- Coin des rues Ste-Marie et Dufresne

No 64- Raffinerie de Sucre Redpath, sur le Canal

No 65- Coin des rues Fullum et Ontario

 

 

EXPLICATION DES SIGNAUX

   Lorsque l’alarme est donnée à une boîte, ce signal est aussitôt communiqué au bureau central, et de là aux différentes stations et cloches des églises.

   Supposez qu’une alarme soit donnée à la boîte 35, la cloche sonnera 1, 2, 3, - puis une pause de quelques instants et ensuite 1, 2, 3, 4, 5, -  puis une pause d’une demi-minute, après laquelle, répétition de l’alarme.

 

 

Mots-clés: 1870 Alarme Montréal Almanach-du-Peuple


trois siècles de la petite histoire du Plateau Mont-Royal
Ajouté le 09/24/2009 17:06:10
 
"La Société d'histoire et de généalogie du Plateau-Mont-Royal vous invite cordialement à assister à une présentation audio-visuelle qui aura lieu le dimanche 27 septembre 2009 au Centre Calixa-Lavallée du parc La Fontaine (3819 rue Calixa Lavallée) de 14 h à 15 h 30.
Avec l'installation de la tannerie de la famille "Plessis-Béllaire", à partir de 1714, sur ce qui deviendra plus tard l'avenue du Mont-Royal, c'est près de trois siècles de cette petite histoire du Plateau-Mont-Royal qui vous sera racontée par Gabriel Deschambault, architecte et urbaniste. Un survol des noyaux villageois, des paroisses et de toutes ces petites villes pleines d'espoir en l'avenir, vous fera revivre ces années passées peu banales. La présentation est en français et l'entrée est libre. Pour toute question, veuillez nous contacter par téléphone :
au 514 527-6702 ou par courriel à l'adresse: contact Gabriel Deschambaul
patrimoine@hotmail.com"
   

Mots-clés: Plateau Mont-Royal


Les photographes
Ajouté le 03/29/2008 15:09:48

Bonjour,

Nous avons tous d’anciennes photos de famille non identifiées ou sans date.  Lorsque le nom du photographe et son adresse y sont mentionnées, on peut alors chercher dans les annuaires Lovell de Montréal et des environs, la période (entre telle année et telle autre) à laquelle ce photographe a eu son studio à cette adresse.  

 

Pour les chanceux, la période sera plus courte mais pour les autres elle pourra quand même permettre de situer dans le temps cette photo et peut être en identifier les personnes.

 

Pour les autres régions, il y a peut être une autre façon de faire ... mais j'apporte ici une simple suggestion qui pourrait être développée par la suite si il y a lieu.

 

Pourquoi ne pas partager ces trouvailles avec tous les membres du site.  Si chacun apporte le résultat de ses recherches on aura rapidement une bonne banque de référence sur les photographes, ce qui pourrait être très utile.

 

Afin de faciliter la consultation de cette banque, messieurs de l’administration de ce site, ne pourriez-vous pas créer une section spéciale intitulée « Photographe » ?  Il est bien entendu que le nom du photographe devrait être transcrit tel que gravé sur le cadre de la photo afin de ne pas prêter à confusion et causer des erreurs.

 

En attendant je transmets le résultat de ma recherche d’aujourd’hui sur ce blogue …

 

Photographe                Adresse            &nb sp;                                 Période

B. Chalifoux                 350A rue Rachel Montréal                      1898 à 1908-1909

Nom inscrit au Lovell Chalifoux Benj. photographer

Source http://bibnum2.bnquebec.ca/bna/lovell/index.html

Mots-clés: Identification Photographe


Trouvaille Internet
Ajouté le 01/13/2008 16:16:21

Bonjour,

J’ai trouvé sur internet des descendants de mon ar-ar-gr-père.  Vous aurez peut-être aussi cette chance en suivant ce lien  http://www.lac-louisa.ca/English/louisa_book/tall_oaks.pdf.

L’auteur présente une vingtaine de familles qui se sont installées à Louisa dans le comté d’Argenteuil.

 

Familles :

  • Deneault (Gagné)
  • Giles (Henry James)
  • Giles (John Samuel)
  • Allen
  • Ashfield
  • Christie (McLean)
  • Eastop (Caron)
  • Giles-Jamison-Delorme Acres)
  • Hale
  • Hébert
  • Janes (Ford) … Ford (Janes)
  • Martel – Kuntz (Weibusch)
  • McAlear
  • Mitchell (Riddell)
  • Montgomery
  • Morrison
  • Mossey
  • Murdock (Pelly)
  • Sawyer
  • Schultz
  • Thomas (Mathews)
  • Turnbull
  • Wight
     

D’après le livre de Herbert Montgomery « Tall Oaks from Little Acorns Grow »





*** Planète Généalogie ***