RÉSEAU PLANÈTE QUÉBEC : Planète Québec - Ma Planète - Planète Généalogie - Planète Cuisine
Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !
SIGNETS
29 369 122 données


Coffret 6 volumes des Trésors


Prix: 79.99



GdeCPaquette
PROFIL   MES PHOTOS   MES BLOGUES   MON LIVRE D'OR   MES AMIS   MES FAVORIS   MES VIDÉOS  
 


RSS
Les Miss météo de ce monde...
Ajouté le: 12/12/2008 00:30:28
D'où viennent les informations des présentatrices météo?

Je ne parlerai pas de Johanne Blouin et de Pascal Yacouvakis, tous deux anciens prévisionnistes d'Environnement Canada (EC) et très au fait de la météorologie, quoique Johanne a quelques fois communiqué avec nous pour des plus amples informations.

Du temps où je travaillais au BSME de Québec, entre 1995 et 2005, deux Miss Météo nous consultaient régulièrement.  Il s'agit de Carole Roy de Radio-Canada et Nathalie Clark de TVA.  Toutes deux prenaient leurs informations chez nous et les diffusaient d'une façon professionnelle et sans "bavures".  En fait, elles utilisaient les bons termes au bon moment et pour les bonnes choses.  Éventuellement, Colette Provencher, de TVA Montréal, a aussi commencé à nous consulter de même qu'Annick Dumontais qui était à Salut Bonjour de TVA.

Toutes ces présentatrices avaient reçu une certaine formation sur la façon de diffuser la météo et sur les termes à utiliser.  Elles donnaient l'heure juste, sans faire un show de la météo.

Maintenant, comme EC a réduit son service à la clientèle qui ne travaille plus en soirée, celles qui diffusent les informations météo doivent soit consulter le site internet d'EC réservé aux médias, soit se tourner vers MétéoMédia.

De plus, on prend n'importe qui pour faire la météo et j'entends des expressions qui me font dresser les cheveux sur la tête.  L'exemple le plus frappant est celui de Radio-Canada à Québec où, au bulletin de 18h, c'est la même chroniqueuse qui fait et la météo et les arts.  Où est le lien?

Quand on dit qu'il y a "30% de risque de pluie" ou "70% de risque de neige" je trouve ça ridicule.  Un risque ne doit être associé qu'à un événement potentiellement dangereux comme l'orage ou la pluie verglaçante.  La pluie en elle-même n'est pas dangereuse, la neige non plus.

Quand j'entends qu'on prévoit une tempête de neige avec 10 à 15 cm et des vents de 20 à 40 km/h, je n'en reviens pas.  Une tempête de neige implique un minimum de 15 cm de neige et des vents d'au moins 30 à 50 km/h.  Même la dernière chute de neige de 38 ou 40 cm à Québec mardi (9 décembre) ne peut être qualifiée de tempête puisqu'un des deux éléments manquait: il n'a pas venté ou presque pas.  Une bonne bordée oui, une tempête NON.

Mais faut que ça attire.  Faut que ça flashe.

GdeCP

Mots-clés: Météo Miss



signets:



Visionner 1 - 5 de 6 Commentaires


Page:  1 | 2 | Prochain >  Dernier >>

De: GdeCPaquette
12/12/2008 17:40:38
Je ne ferai pas de commentaires sur le prof Lebrun.  Laissons-le là où il est et ne dérageons pas son sommeil.

William Bourque est, comme Jocelyne et Pascal, météorologiste formé chez Environnement Canada.  Je ne sais pas s'il a laissé EC comme les deux autres, mais je suis d'accord qu'il fait un bon travail et que son accent ajoute une certaine saveur à ses commentaires.  Malheureusement, la SRC ne donne pas beaucoup de temps à la météo même s'il faut faire le tour d'un pays immense.

Je n'ai pas connu José Mathieu comme animateur ou commentateur à la radio.  Lorsque je suis arrivé à Québec, je crois qu'il venait de faire le saut au gouvernement provincial.

Par contre, je dirais qu'utiliser certains termes plus imagés aide à faire passer un peu mieux les mauvaises nouvelles.  Mais celui que je déteste le plus en météo, c'est le mot malheureusement.  J'ai toujours tenté d'éviter de l'utiliser même si la situation faisait que c'était le mot "de la circonstance".  J'essayais de trouver un mot moins fort, même parfois de tourner la situation en dérision.

GdeCP




De: longdodo
12/12/2008 17:19:52
Ah, les Miss Météo!  Moi, ce qui m'écorche le plus les oreilles, ce sont les débordements de nuage, la neige liquide,  les en amorce de journée et autres expressions du genre qu'une certaine Miss qui travaille à la télé de Radio-Canada et là, je ne parle pas de Jocelyne Blouin.  On se rend compte que le dictionnaire ne sert plus à grand chose.



De: phacoche
12/12/2008 08:35:09

Dernièrement, il y avait une Nadeige qui présentait la météo à TVA, je n'étais réellement pas capable de l'écouter.  Elle faisait tellement d'erreur.  Pourtant elle a été là un bon 3 mois.


 


Mon préféré c'est William Bourque à Radio-Canada, ses bulletins sont comme une musique à mes oreilles.


 


http://www.radio-canada.ca/nouvelles/dossiers/meteo/


 



De: Chevreuil
12/12/2008 06:07:59

Me sembait aussi. Merci de confirmer ce que je pense depuis longtemps.


Merci à André Garant de m'avoir aiguillonner sur vos trois blogues.


 


 


Chevreuil qui se vantait de demeurer en Outaouais, là où l 'hiver durait 4 mois.... jusqu'à l'an dernier!!!



De: lisejolin
12/12/2008 05:45:47

Merci M. Paquette de ces précisions entre la tempête et la bordée.


 


Que pensiez vous du professeur Jacques Lebrun et de sa façon de nous donner la température.  Personnellement, c'est un homme que j'ai toujours admiré.




Page:  1 | 2 | Prochain >  Dernier >>


*** Planète Généalogie ***