RSEAU PLANTE QUBEC : Plante Qubec - Ma Plante - Plante Gnalogie - Plante Cuisine
Bienvenue, identifiez-vous ou inscrivez-vous !
SIGNETS
29 369 122 donnes


Coffret 6 volumes des Trsors


Prix: 79.99



GdeCPaquette
PROFIL   MES PHOTOS   MES BLOGUES   MON LIVRE D'OR   MES AMIS   MES FAVORIS   MES VIDOS  
 


RSS
Mto, si tu m'tais conte...
Ajout le: 12/12/2008 00:33:36
Les mesures de neige au Qubec

 

 

Afin de dmystifier quelque peu les mthodes de mesures de la chute de neige, jetons un coup dil sur les Centres de prvisions du Qubec. Environnement Canada, la mto tlvise

 


 

Avant 1995.

Jusqu' cette anne-l, il y avait une demi-douzaine de bureaux mtorologiques travers la province, en plus du Centre des prvisions du Qubec(CPQ) Montral.  Dans chaque bureau il y avait entre 6 et 10 techniciens travaillant par quarts et assurant une prsence 24 heures sur 24, 7 jours par semaine (sauf Sherbrooke et Trois-Rivires o un seul technicien donnait le "service" de 8h 16h du lundi au vendredi).
 
Parmi les tches de ces techniciens, il y avait l'observation mtorologique.  L'observateur devait faire un rapport toutes les heures, plus souvent si les conditions mtorologiques changeaient selon des critres prcis.  Il devait galement faire un rapport spcial toutes les 6 heures, rapport qui incluait la mesure des prcipitations (pluie, neige, grsil, verglas, etc.) et, dans le cas de mlanges, il devait dterminer la quantit de chacun des lments.
 
Ces rapports dits "synoptiques" se faisaient minuit TU, 6h TU, midi TU et 18h TU (TU ou TUC = temps universel [coordonn] autrefois connu sous GMT).  Le TU quivalant HNE-5h (ou HAE-4h), la "journe climatologique" au Canada tait de 6h TU 6h TU le lendemain, soit de 1h HNE 1h HNE le lendemain [2h HAE 2h HAE].  On faisait donc le cumul des prcipitations mesures pour chaque priode de 6 heures afin d'obtenir le total quotidien 6h TU ou 1h HNE (tous les sommaires mtorologiques au Canada utilisent l'heure normale locale, mme en t).


De plus, deux fois par mois, certaines stations d'observation, on mesurait la neige sur un parcours de dix points loin de toute perturbation humaine: en terrain en partie dgag et en partie en milieu bois.  Ce relev consistait en la mesure de l'paisseur de la neige, son poids et l'quivalent en eau pour en connatre la densit.
 



Aprs 1995.


Les bureaux mtorologiques ont t ferms et les techniciens "rapatris" dans 3 Bureaux des services mtorologiques et environnementaux(BSME): Montral, Qubec et Rimouski pour lesquels on a "divis" la province en trois zones de responsabilit.  Les observations mtorologiques ont t confies en partie des stations automatiques, en partie Transport Canada (devenu depuis Nav Can) pour ce qui touche l'aviation.  Comme l'aviation n'a que faire des mesures de prcipitations, celles-ci ont t abandonnes pendant un certain temps, puis Environnement Canada a trouv des "contractants" privs pour s'acquiter de la tche de la mesure de la neige.

 

Mais ces "contractants" ne travaillent pas la nuit.  Les mesures sont donc faites 6h HNE, 7h HNE, midi HNE, 18h HNE et 22h HNE.  La journe climatologique de mesure de neige a donc du tre modifie en consquence: la portion de 22h minuit tant maintenant comptabilise le lendemain.  Ce qui fait que les bases de donnes d'avant 1995 et d'aprs 1995 sont difficilement conciliables.  Le lieu o sont prises ces mesures a aussi chang pour le rendre plus accessible aux employs des contractants, donc aussi des effets perturbateurs .(circulation, dneigement, etc.).  De plus, comme ces contractants n'ont pas la formation que nous, techniciens, avions reue, les mesures laissent parfois dsirer.
 

Gilles de C. Paquettte

 

 
PS-1  J'ai d'abord suivi le cours de technicien-observateur en mto l'automne 1970, cours donn par Transport Canada dont relevait la mto l'poque.  Par la suite. j'ai suivi un autre cours de formation Scarborough, prs de Toronto, de janvier mai 1971.  Puis Environnement Canada a t cre et c'est pour ce ministre que j'ai commenc travailler.  Ma premire "affectation" a t Kuujjuak (Fort Chimo) pendant 3 mois, puis ce fut Hall Beach sur la pninsule de Melville pendant 9 mois.  Je suis revenu au Qubec Inukjuak o j'ai pass 12 mois, pour me retrouver Nitchequon pendant 5 mois.  Je suis retvenu la "civilisation" Sept-Iles o j'ai travaill pendant 2 ans et demi; c'est durant ce "sjour" que j'ai suivi d'autres formations Ottawa et Cornwall.  Puis ce fut Mirabel de 1976 1982 et enfin Qubec jusqu' ma retraite en 2005.

PS-2  En 2005, les BSME de Qubec et de Rimouski ont t ferms et le personnel rapatri en grande partie Montral; seules des "antennes" avec seulement 2 ou 3 employs (des porte-parole) subsistent encore dans les deux villes de l'est de la province.PS-2 c'est vrai que je suis un peu amer en voyant comment a se passe maintenant: toute l'expertise que nous avions dveloppes jusqu'en 1995, toutes les bases de donnes climatologiques que nous avions patiemment montes au fil des ans n'ont pas survcu aux changements technologiques; ces bases de donnes sont toujours l, mais rien ne vient plus les complter, les amliorer, compte tenu de l'impact des changements climatiques que nous vivons.

 


 

 Pour un bilan officiel de tombe de neige au Qubec 2007-2008 : 

 

 

http://www.criacc.qc.ca/climat/suivi/CumulPluieNeige/CumulNeige20072008_f.html

Mots-cls: Mto



signets:



Visionner 1 - 3 de 3 Commentaires

De: phacoche
12/12/2008 13:18:52

Merci,


 


Maintenant je comprends pourquoi je pellette 35 cm de neige quand ils en annoncent 25.




*** Plante Gnalogie ***